NOUVELLES

USA: des millions gaspillés dans la reconstruction de l'Afghanistan (rapport)

30/07/2012 07:53 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Des millions de dollars de fonds américains ont été perdus en raison de mauvaises planifications et de travaux de mauvaise qualité effectués pour la reconstruction de l'Afghanistan, et des milliards de dollars pourraient encore être perdus, a pointé lundi un haut responsable.

Le rapport piloté par l'inspecteur général spécial pour l'Afghanistan John Sopko, nommé fin mai par le président Obama, souligne également que le retrait des troupes américaines qui vont laisser la main aux autorités afghanes devrait gonfler la facture pour les programmes d'aide américains.

"Les Etats-Unis risquent de perdre des milliards de dollars si les programmes de développement qu'ils financent ne peuvent pas être soutenus, soit par le gouvernement afghan, soit par des dons continus", indique le rapport rendu au Congrès lundi.

"Comme l'illustre ce rapport, malgré une décennie de lutte et de combats --et plus de 89 milliards de dollars affectés par les Etats-Unis pour la reconstruction de l'Afghanistan-- il subsiste de sérieux problèmes", écrit M. Sopko.

Ce dernier ajoute qu'une bonne partie des 400 millions de dollars d'investissement effectués pour les grosses infrastructures lors de l'année fiscale 2011 pourraient être perdus en raison de faiblesses dans la gestion, la coordination et l'exécution des travaux.

Des études menées sur différents projets à travers le pays ont mis au jour des problèmes de construction significatifs.

Par exemple, trois postes de police dans la province de Nangarhar (est) présentaient d'importants défauts: tours de gardes trop fragiles, tuyauteries non reliées, systèmes de ventilation mal installés, etc.

Rien n'a été réparé car il n'existe pas de système d'assurance efficace, ajoute le rapport, regrettant que le sous-sol d'un des trois bâtiments serve aujourd'hui de poulailler.

Après des plaintes relatives à ces travaux de piètre qualité, plusieurs personnes ont été arrêtées aux Etats-Unis et en Afghanistan; 900.000 dollars ont été récupérés.

Le Fonds pour les infrastructures afghanes, autorisé en 2010, est examiné en détail dans ce rapport. Le Congrès y a investi 800 millions de dollars ces deux dernières années et le département d'Etat a contribué pour près d'un milliard de dollars aux programmes relatifs aux infrastructures dans le pays.

Ce rapport intervient alors que les troupes de l'Otan ont déjà commencé à se retirer du pays. Toutes les forces de combat devront avoir quitté l'Afghanistan d'ici la fin 2014.

jkb/bdx/lor

PLUS:afp