NOUVELLES

USA: des élus démocrates veulent limiter les ventes de munitions en ligne

30/07/2012 02:43 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Des élus démocrates du Congrès américain ont dévoilé lundi un projet de loi visant à limiter les ventes de munitions en ligne, qui ont permis à l'auteur présumé de la fusillade d'Aurora, au Colorado (ouest), de s'approvisionner.

Le projet de loi déposé par le sénateur Frank Lautenberg et la représentante Carolyn McCarthy interdirait notamment les ventes de munitions en ligne par quiconque n'est pas un revendeur dûment autorisé.

"C'est une chose que d'acheter une paire de chaussures en ligne, mais cela devrait être plus compliqué qu'un clic de souris d'amasser des milliers de cartouches", a dit M. Lautenberg en référence au tireur qui a tué 12 personnes et blessé 58 autres le 20 juillet dans un cinéma d'Aurora à l'occasion de la première du nouveau film "Batman".

"C'est un projet de loi de simple bon sens qui mettrait en place des garde-fous afin de détecter des activités suspectes, en aidant à empêcher la vente de munitions à un terroriste ou au prochain auteur de tuerie", a-t-il ajouté.

Le meurtrier présumé d'Aurora, James Holmes, avait acheté plus de 6.000 cartouches sur internet anonymement, selon la police.

Les appels à freiner les ventes d'armes ou de munitions aux Etats-Unis se sont multipliés depuis cette fusillade. Mais l'administration Obama et les deux partis du Congrès ont estimé qu'il ne serait pas nécessaire dans l'immédiat de réformer les lois régissant l'accès aux armes.

La représentante Carolyn McCarthy, dont le mari a été tué en 1993 par un tireur fou à Long Island, explique que le projet de loi "sort les ventes de munitions de l'ombre, les expose en pleine lumière, là où les criminels ne peuvent se cacher".

M. Lautenberg et Mme McCarthy soutiennent aussi l'interdiction des chargeurs de grande capacité. Le tireur d'Aurora était équipé d'un fusil d'assaut muni d'un chargeur de 100 cartouches.

emp/lor

PLUS:afp