NOUVELLES

Un Américain accusé d'avoir voulu rejoindre les shebab plaide coupable

30/07/2012 05:46 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Un Américain, accusé d'avoir voulu rejoindre les insurgés islamistes somaliens shebab, liés au réseau Al-Qaïda, a plaidé coupable lundi à Chicago de tentative de soutien matériel à une organisation terroriste, a-t-on appris de source judiciaire.

Shaker Masri, 28 ans, arrêté en juillet 2010 à Chicago où il vivait, restera en détention jusqu'à ce que sa peine soit prononcée le 16 octobre prochain. L'accord de plaider coupable prévoit une peine de 9 ans et 10 mois de prison. Un accusé condamné de tentative de soutien matériel à une organisation terroriste risque jusqu'à 15 ans de prison et 250.000 dollars d'amende.

Masri, confondu par un complice présumé qui se trouvait être un informateur du gouvernement, est accusé d'avoir organisé et financé son voyage en Somalie pour s'engager dans le conflit jihadiste en tant que combattant auprès des shebab. Il est soupçonné d'avoir prévu de passer par la Californie (ouest des Etats-Unis) puis par un pays d'Amérique latine pour ne pas attirer l'attention, a souligné le bureau du procureur de Chicago dans un communiqué.

Il a reconnu, dans son plaider coupable, qu'il savait que les shebab étaient engagés dans des "activités terroristes violentes", selon ce communiqué, et savait que les Etats-Unis l'avaient placée sur leur liste d'organisations terroristes.

Il avait précisé à celui qu'il pensait être son complice qu'ils seraient des hommes "recherchés", une fois engagés dans cette opération. Après avoir reçu la somme de 18.000 dollars qu'il pensait avoir été versée par un magasin de spiritueux pour financer le voyage, il a été arrêté quelques jours avant la date prévue de son voyage, à la sortie d'un magasin où il venait d'acheter un nouvel ordinateur portable pour organiser l'opération.

chv/bdx

PLUS:afp