NOUVELLES

Roger Federer fait étalage de sa classe face à Julien Benneteau à Wimbledon

30/07/2012 09:24 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

WIMBLEDON, Royaume-Uni - Roger Federer a clairement démontré qu'il n'avait nullement l'intention de concéder les deux premières manches au Français Julien Benneteau, comme ce fut le cas à Wimbledon plus tôt cette année. Le Suisse savait trop bien que cela signifierait l'évanouissement de son rêve olympique.

Face à un rival qui ne semblait pas au meilleur de sa forme, Federer a facilement franchi le second tour du tournoi des Jeux de Londres du simple masculin, lundi, l'emportant en des manches identiques de 6-2, 6-2, en seulement 58 minutes.

«Le toit était ouvert, le vent tourbillonnait légèrement et je pense qu'il a pu connaître des difficultés avec son service dans ces conditions, a expliqué le Suisse. À l'intérieur, il est plus facile de trouver un bon rythme. Je crois aussi qu'il s'est blessé vers la fin, ce qui est malheureux pour lui. J'ai été en mesure d'offrir une solide performance aujourd'hui.»

Le 29 juin dernier, dans un match de 3e tour sur le gazon londonien, Benneteau avait enlevé les deux premières manches avant que Federer ne renverse la vapeur et l'emporte, en route vers un septième titre à Wimbledon et un 17e sacre du Grand Chelem en carrière.

Au troisième tour, Federer se mesurera à Denis Istomin, de l'Ouzbékistan qui a défait Gilles Muller, du Luxembourg, en trois manches.

Plus tôt dans la journée, l'Américain Andy Roddick a rapidement retrouvé sa forme à son premier match olympique, défaisant le Slovaque Martin Klizan 7-5, 6-4 en première ronde.

Roddick a converti seulement deux de ses 13 balles de bris mais il a dominé au service, comme c'est souvent le cas à Wimbledon, où il a été finaliste à deux reprises.

«J'ai très bien servi, a-t-il dit. J'aurais aimé convertir davantage de balles de bris. Mais j'en ai eu deux et, heureusement, c'est tout ce dont j'ai eu besoin.»

Ce match, remis la veille en raison de la pluie, était le premier de Roddick aux Olympiques en huit ans. Il s'était incliné au troisième tour des Jeux d'Athènes et il n'était pas de la partie à Pékin en 2008.

N'étant pas tête de série, il aura un défi de taille à relever dès le deuxième tour puisqu'il affrontera Novak Djokovic, le champion 2011 à Wimbledon.

Roddick n'a jamais concédé une balle de bris contre Klizan et il a lui-même profité de sa première balle de bris sur le dernier point du set initial pour prendre l'avance pour de bon.

L'Américain John Isner, l'Australien Lleyton Hewitt, le Russe Nikolay Davydenko, le Croate Marin Cilic et le Français Richard Gasquet ont également accédé au deuxième tour.

Chez les dames, la Bélarusse Victoria Azarenka, première tête de série, a pris la mesure de la Roumaine Camelia Begu 6-1, 3-6, 6-1 sur le court central.

L'Américaine Venus Williams, qui a vaincu l'Italienne Sarah Errani 6-1 et 6-3, se mesurera maintenant à la Canadienne Aleksandra Wozniak, qui a également remporté son match de premier tour.

Wozniak et Williams s'étaient affrontées en mars 2012 à Miami, sur surface dure, dans un match remporté par l'Américaine en trois manches.

Serena Williams a également vaincu la Polonaise Urszula Radwanska 6-2, 6-3 dans un match de deuxième tour. L'Américaine avait défait la soeur de Radwanska, Agnieszka, en finale de Wimbledon cette année.

PLUS:pc