Le DGE prononce la mort du Parti communiste du Québec

Publication: Mis à jour:
COMMUNISM
Getty Images

Le directeur général des élections du Québec, Jacques Drouin, a publié le 17 juillet un communiqué dans lequel il exprime son intention de retirer au Parti communiste du Québec son autorisation de parti politique provincial. Ce qui signifierait ni plus ni moins la mort « officielle » du PCQ.

Le DGE motive sa décision en invoquant l'article 68 de la Loi électorale. Celui-ci stipule comme motif de bannissement « le défaut d'avoir en tout temps un nombre minimum de 100 membres possédant la qualité d'électeur et une carte de membre valide ».

Toute personne désirant s'opposer au retrait de l'autorisation du Pari communiste devait communiquer avec le DGE avant le 27 juillet. Faute de quoi, la mort du PCQ deviendrait effective.

Le site Internet du PCQ ne fait aucune mention des intentions du DGE.