NOUVELLES

Médaille d'or pour la Chine à l'épreuve synchro au tremplin de 10m

30/07/2012 11:26 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Les Chinois Cao Yuan et Zhang Yanquan ont remporté l'épreuve à la tour de 10 mètres synchro, lundi, procurant ainsi à leur pays une deuxième médaille d'or en plongeon aux Jeux olympiques de Londres.

Dimanche, au tremplin 3 mètres synchronisé, He Zi et Wu Minxia avaient glané la première médaille d'or des huit épreuves inscrites au programme, et que la Chine souhaite balayer.

Le duo chinois a terminé avec un score de 486,78 points, devant les Mexicains German Sanchez et Ivan Garcia (468,90) et les Américains Nick McCrory et David Boudia (463,47).

Il s'agit aussi d'une deuxième médaille pour les États-Unis en plongeon au lendemain de la performance de Abby Johnston et Kelci Bryant, qui ont mis la main sur l'argent au tremplin 3m synchro, mettant ainsi fin à une disette de 12 ans.

Les Britanniques Tom Daley et Peter Waterfield, qui ont terminé quatrièmes, étaient en avance après trois rondes, mais un mauvais plongeon lors du quatrième tour leur a coûté leur place sur le podium.

Le duo aurait pu procurer aux Anglais leur première médaille d'or des Jeux, ce qui était le but de Daley, mais les deux plongeurs n'ont pas pu racheter leur erreur.

Manquant de synchronisme, les deux Britanniques ont donné l'impression de former un «V» plutôt que d'être en position verticale lors de leur entrée dans l'eau. C'est cette erreur qui a permis aux Chinois de s'emparer de la première place.

«Lorsque vous manquez un plongeon face à des compétiteurs de ce calibre, vous êtes perdus», a déclaré Daley.

Yuan et Zhang étaient à égalité avec Daley et Waterfield après la première ronde.

Le duo chinois n'avait pas le même coefficient de difficulté que les Mexicains, alors que les Britanniques et les Américains ont tenté des plongeons plus techniques. Mais les plongeurs chinois ont été solides, récoltant quatre notes parfaites de 10 pour leur synchronisme.

Âgés de 17 et 18 ans respectivement, Yuan et Zhang en étaient à leurs premiers Jeux olympiques. Malgré cela, ils ont été inébranlables lors de leurs plongeons devant une foule partisane qui scandait «GB!, GB!».

«Je me comporte comme s'il s'agissait d'une compétition normale. Je tâche de me concentrer sur ma performance et la tâche que j'ai à accomplir», a déclaré Yuan, au sujet de l'appui des Britanniques à l'endroit de Daley et Waterfield.

Yuan n'a réalisé qu'à la toute fin de la compétition que la médaille d'or était dans la poche.

«Nous ne pensions pas avoir gagné la médaille d'or avant le dernier plongeon des Mexicains. Ils avaient encore une chance, en raison du coefficient de difficulté», a-t-il dit.

Sanchez et Garcia présentaient le coefficient de difficulté le plus élevé de la compétition, à 4,1, au quatrième tour. Ce plongeon leur a permis d'amasser 95,95 points.

«Nous sommes encore abasourdis par ce qui vient de se passer», a déclaré Sanchez.

La veille, Sanchez et Garcia avaient reçu des conseils des anciens médaillés olympiques Jesus Mena et Fernando Platas.

«Ils nous ont dit de ne pas perdre notre sang-froid, car c'est la seule façon de gagner une médaille. Nous avons même modifié notre liste de plongeon à leur demande, et la stratégie a fonctionné», a confié Sanchez.

Le Canada ne prenait pas part à cette finale.

PLUS:pc