NOUVELLES

Les golfeurs canadiens espèrent se qualifier pour les Jeux olympiques de 2016

30/07/2012 08:12 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Ce n'est que dans quatre ans que le golf fera son retour sur la scène olympique, mais du côté des dirigeants de Golf Canada, on parle déjà de l'importance de défendre la médaille d'or remportée par George S. Lyon en 1904.

C'est cependant plus facile à dire qu'à faire. Ce n'est même pas garanti qu'un seul Canadien parviendra à se qualifier parmi les 60 participants.

Selon le classement mondial actuel, les Canadiens David Hearn et Graham DeLaet obtiendraient de justesse leur laissez-passer pour les Jeux de Rio de Janeiro.

Hearn est actuellement le meilleur Canadien au classement mondial. Il occupe le 213e échelon, devant DeLaet, au 237e rang.

Heureusement, les joueurs seront sélectionnés en fonction du classement après l'Omnium britannique en juillet 2016 — peu de temps avant la cérémonie d'ouverture au Brésil.

D'ici là, Golf Canada s'attend à voir de plus en plus de représentants de l'unifolié faire leur place au niveau mondial.

«Nous nous attendons certainement à compter sur un plus grand nombre de golfeurs dans quatre ans», a déclaré Jeff Thompson, directeur du développement du sport chez Golf Canada, lundi.

Les pays qui comptent sur un golfeur au sein du top-15 mondial pourront envoyer un maximum de quatre représentants aux Jeux de 2016 — ce qui est uniquement le cas des États-Unis et du Royaume-Uni présentement. Les autres nations auront un maximum de deux représentants.

Il n'y a pas si longtemps, Mike Weir et Stephen Ames étaient bien installés au sein du top-50. Les deux vétérans connaissent toutefois leur part d'ennuis depuis quelques années et la nouvelle génération de golfeurs canadiens tarde à les remplacer.

On peut toutefois penser qu'elle devrait prendre sa place bientôt. Hearn, âgé de 33 ans, connaît présentement sa saison la plus constante sur le circuit de la PGA, alors que DeLaet a effectué un retour au jeu après une opération majeure au dos.

Les deux hommes ont hâte d'avoir la chance de représenter le Canada aux Olympiades de 2016.

«Je crois que tous les joueurs originaires du Canada sur le circuit ont ça en tête», a mentionné Hearn dimanche, lors de l'Omnium Canadien.

«Ce serait très excitant. Je regardais les cérémonies d'ouverture (des Jeux de Londres) l'autre soir et ce serait incroyable de représenter le Canada dans un tel événement.»

«C'est quelque chose dont je me souviendrais le reste de mes jours», a ajouté DeLaet.

Golf Canada souhaite certainement envoyer au Brésil plus d'athlètes capables de remporter l'or, comme Lyon l'avait fait.

Le natif de Richmond, en Ontario, avait triomphé aux Jeux de 1904 à St. Louis et le trophée qu'il avait remporté appartient maintenant au Temple de la renommée du golf canadien. Il était exposé au Hamilton Golf and Country Club au cours de la semaine, dans le cadre de l'Omnium canadien.

PLUS:pc