NOUVELLES

JO-2012 /Natation - Franklin se pare d'or, Agnel fait briller la France

30/07/2012 04:48 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

L'Américaine Missy Franklin, 17 ans, a remporté lundi sur 100 m dos le premier titre olympique d'une carrière qui s'annonce remplie de nombreux autres alors que Yannick Agnel a continué de faire briller la France dans le bassin olympique en s'adjugeant le 200 m libre devant de gros clients.

Franklin, une lycéenne prodige sacrée championne du monde sur 200 m dos l'an dernier à l'âge de 16 ans, s'est imposée en 58 sec 33/100 pour s'offrir la deuxième médaille olympique de sa carrière, après le bronze du 4x100 m.

"C'est des millions de fois plus beau ce que je pensais", a réagi l'Américaine, connue pour sa joie de vivre et son humour.

Elle a nagé sa finale du 100 m dos seulement quatorze minutes après avoir décroché sa place en finale du 200 m nage libre.

Le nom de Missy "le missile" Franklin devrait encore résonner à Londres puisqu'elle est encore engagée sur cinq épreuves.

Mais la miss du Colorado n'a pas été la plus précoce dans le bassin: La Lituanienne Ruta Meilutyte est devenue championne olympique du 100 m brasse à seulement 15 ans, en 1 min 05 sec 47/100, devant l'Américaine Rebecca Soni, vice-championne olympique 2008 et double championne du monde.

Il faut remonter à 1972 et Shane Gould pour retrouver une championne olympique de natation âgée de 15 ans.

Meilutyte, qui est la première à gagner une médaille d'or de natation pour son pays depuis son indépendance du bloc soviétique, a complètement survolé le 100 m brasse, avec une meilleure performance mondiale de la saison en série, le record d'Europe (1:05.21) en demi-finales, avant d'écraser la finale de bout en bout.

Dans une course extrêmement relevée, Agnel a mené de bout en bout pour repousser des nageurs du calibre du Chinois Sun Yang (or du 400 m libre samedi) et du Sud-Coréen Park Taehwan (argent du 400 libre), qui ont partagé l'argent.

L'Américain Ryan Lochte, probant vainqueur du 400 m 4 nages samedi, a fini 4e alors qu'il convoitait une troisième médaille olympique en trois jours à Londres.

A 20 ans, Agnel a signé la meilleure performance de l'histoire depuis la disparition des combinaisons en janvier 2010 (1:43.14) et s'est offert son deuxième titre olympique en deux jours, après l'or du 4x100 m, le tout sous les yeux du Chef de l'Etat Français, François Hollande, qui a fait part de sa "fierté".

"C'est un rêve de gosse qui se réalise" a dit Agnel, qui sera mardi au départ des séries du 100 m libre.

"Je savais que j'étais le nageur le plus rapide de la finale sur 100 m dans l'absolu, j'ai pu m'extraire du peloton le plus rapidement possible. Après, j'ai essayé de garder ma vitesse et de terminer avec les tripes sur le dernier 50 m."

Michael Phelps s'est qualifié pour la finale du 200 m papillon (avec le 4e temps) et battra mardi le record absolu du nombre de médailles olympiques de la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18, de 1956 à 1964) s'il monte sur le podium du 200 "pap" ainsi que, un peu plus tard, sur celui du 4x200 m libre.

S'il s'adjuge mardi ce 200 m papillon, qui est son terrain de chasse par excellence (double champion olympique et quintuple champion du monde), l'Américain deviendra le premier nageur (masculin) de l'histoire à remporter trois titres olympiques consécutifs sur la même épreuve, ce qu'il avait échoué à faire samedi dans le 400 m 4 nages (4e).

bpe/jr

PLUS:afp