NOUVELLES

JO-2012 - Top et flop: la Chine irrésistible, la flamme invisible

30/07/2012 04:23 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

La démonstration de force de la Chine, avec déjà neuf titres olympiques et 17 médailles au total, était le fait marquant des Jeux de Londres lundi, alors que cette flamme olympique invisible est sans doute le grand regret de ces JO:

Le top: les Chinois gagnent partout, dans la piscine, en haltérophilie, en tir, en plongeon, en tir à l'arc, en gymnastique. Après trois jours de médailles, ils ont déjà 9 champions olympiques, soit le quart des médailles d'or distribuées. Et ils n'ont pas encore entamé leur razzia sur le tennis de table ou le badminton ! Deuxièmes au tableau des médailles de Pékin, les Américains comptent fermement prendre leur revanche à Londres. Ils sont déjà lâchés, avec 4 médailles d'or de retard.

Le flop: entrée sous les feux de la rampe dans le stade olympique, la flamme olympique est depuis invisible de tous ou presque. Déplacée en catimini dans la nuit de dimanche à lundi à sa place définitive, la vasque olympique est restée au coeur du stade de Stratford, et personne ne peut la voir depuis le parc olympique, comme c'est pourtant la tradition. Pendant encore quatre jours, jusqu'au début des épreuves d'athlétisme, elle sera donc seule, loin du public et de la "famille olympique", pour reprendre ce terme si cher au CIO.

ol/jmt

PLUS:afp