NOUVELLES

Haïti: le retour du carnaval des fleurs accompagné de dizaines de blessés (police)

30/07/2012 06:22 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Plus de 50 danseurs ont été blessés et six personnes l'ont été par balle à Port-au-Prince dans des affrontements survenus au premier jour du "carnaval des fleurs", un grand rassemblement populaire où des centaines de milliers de personnes étaient attendues lundi pour sa deuxième journée.

Le porte-parole de la police, Frantz Lerebours, a indiqué à l'AFP que les blessés, victimes d'affrontements entre des groupes rivaux, ont été soignés pour des traumatismes divers.

Le ministère du tourisme avait prévu l'arrivée de nombreux Haïtiens vivant aux Etats-Unis à l'occasion de ce carnaval des fleurs célébré pour la première fois depuis près de 40 ans et censé durer trois jours.

"C'est une très ancienne tradition. Cette fois, elle marque le retour à la vie dans l'Haïti post-séisme. Nous n'oublions pas les victimes, mais nous marquons le retour à la vie", a déclaré le ministre de la culture Mario Dupuy. Malgré les échauffourées, le responsable du comité organisateur Jean-Dany Pierre-François a estimé que c'était "un grand succès populaire". "Je crois que près d'un million de personnes ont participé au premier jour du carnaval (dimanche)", s'est-il réjoui.

"Aujourd'hui (lundi), nous mettons l'accent sur le côté artistique afin de valoriser le travail des artisans, car nous cherchons à attirer des touristes avec cette activité", a ajouté l'organisateur.

Entraînés par la musique, des groupes de danseurs populaires et des orchestres montés sur des chars, les Haïtiens ont investi la grande place du Champ de mars, près du palais présidentiel en ruines depuis le séisme de 2010, où se concentrent les festivités.

Les danseurs ont sillonné les rues aux alentours du palais présidentiel et, sur la place du Champs de mars, les sans-abri qui l'occupaient depuis le tremblement de terre ont été évacués.

cre/lor/bdx

PLUS:afp