NOUVELLES

GP de Hongrie - Le baromètre, équipe par équipe: McLaren égalise

30/07/2012 05:03 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

McLaren a remporté au GP de Hongrie sa 3e victoire de la saison, soit autant que Ferrari et Red Bull, alors que Lotus a encore une fois été au niveau des meilleurs et marqué beaucoup de points: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: McLaren, Lotus, Williams

McLaren: Hamilton vainqueur, Button 6e

Le regain de forme, entamé à Hockenheim, s'est poursuivi grâce à un Hamilton très concentré sur son sujet et intouchable tout le week-end. Button, excellent 3e en début de course, n'a pas eu de souci pour se débarrasser de la menace Vettel mais sa stratégie à trois arrêts a été un mauvais choix, lui faisant perdre trop de temps dans le trafic.

Lotus: Räikkönen 2e, Grosjean 3e

Les Lotus étaient très efficaces sur le Hungaroring, mais malgré l'effort fait par l'équipe sur la séance de qualifications, leur place sur la grille a été déterminante par rapport à Hamilton. Romain, en début de course, et Kimi, en fin de course, ont réussi à s'approcher à moins d'une seconde de Lewis, mais n'ont jamais réussi à tenter une attaque. Au championnat constructeurs, les points s'accumulent.

Williams: Senna 7e, Maldonado 15e

Senna, qui se sent peut-être menacé pour 2013 par Valtteri Bottas, le pilote de réserve, a fait son meilleur week-end de la saison, se qualifiant pour la Q3, prenant un départ propre, puis obtenant, à la régulière, son deuxième meilleur résultat de 2012 après la Malaisie, en résistant jusqu'au bout à Webber. Course ratée par Maldonado, pénalisé d'un "drive-through" (passage dans les stands à allure réduite) pour un dépassement litigieux sur Di Resta.

Stables: Red Bull, Ferrari, Force India, Caterham

Red Bull: Vettel 4e, Webber 8e

Parti en deuxième ligne, Vettel, doublé par Button en début de course, n'a jamais pu ensuite se mêler à la lutte pour le podium et a fait un 3e arrêt pour changer de pneus, ce qui lui a permis de terminer avec le meilleur tour. Parti 11e, en pneus medium, Webber a fait le maximum, vu les conditions, et gagné trois places dans les stands sur ce circuit où il était impossible de doubler.

Ferrari: Alonso 5e, Massa 9e

Jamais dans le coup pour la pole position, la victoire ou le podium, Fernando a fait le programme minimum, une fois n'est pas coutume, et engrangé encore dix points le jour de son 31e anniversaire, en surveillant Vettel de près. Massa a patiné au départ (surchauffe de l'embrayage) et perdu deux places qu'il n'a jamais pu rattraper.

Force India: Hülkenberg 11e, Di Resta 12e

Course sans intérêt pour les monoplaces indiennes, dont les pneus arrière se dégradaient trop pour espérer mieux. Paul, accroché par Maldonado, a perdu des places au départ, et Nico a fait une course raisonnable, échouant à la porte des points, devant son coéquipier.

Caterham: Kovalainen 17e, Petrov 19e

Caterham, malgré ses moyens limités et grâce à son moteur Renault, arrive tant bien que mal à conserver un petit avantage sur Marussia et HRT, en qualifications et en course, mais c'est le seul motif de satisfaction.

En baisse: Mercedes, Sauber, Toro Rosso, Marussia et HRT

Mercedes: Rosberg 10e, abandon de Schumacher

Ca commence à devenir inquiétant pour l'écurie allemande, qui s'éloigne inexorablement des meilleures écuries, comme l'ont montré des qualifications catastrophiques sur un circuit où il est impossible de doubler. "Schumi", en panne sur la grille, est parti des stands, a écopé d'une pénalité pour excès de vitesse dans les stands, à son premier changement de pneus, a bloqué Grosjean sous drapeaux bleus et abandonné en raison de problèmes électroniques. Rosberg termine avec un point de consolation, à la 10e place, comme à Hockenheim.

Sauber: Pérez 14e, Kobayashi 18e

Cette saison en montagnes russes continue pour les monoplaces suisses, larguées en performance: Pérez termine à la même place que sur la grille et "Koba" aurait fait la même chose, à la 15e place, s'il n'avait pas été victime d'une fuite hydraulique à l'avant-dernier tour. Week-end à oublier.

Toro Rosso: Ricciardo 15e, Vergne 16e

Les courses se suivent et se ressemblent pour la petite écurie de Faenza, avec des départs plus ou moins réussis et des performances trop limitées pour sortir du peloton, quelle que soit la stratégie adoptée ou le talent des pilotes.

Marussia: Pic 20e, Glock 21e

Rien à signaler, mais encore les deux voitures à l'arrivée, avec Pic, satisfait d'avoir pu se battre avec la Caterham de Petrov, encore une fois devant Glock, frustré de terminer avant-dernier.

HRT: De la Rosa 22e, abandon de Karthikeyan

Le pilote espagnol trouve un motif d'espoir dans le fait d'avoir eu Glock en ligne de mire, en fin de course. On se rassure comme on peut.

dlo/eb

PLUS:afp