NOUVELLES

France - Marseille: Baup, inculpé d'escroquerie, prêt à rembourser

30/07/2012 03:08 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Le nouvel entraîneur de l'Olympique de Marseille Elie Baup, inculpé d'escroquerie aux allocations chômage en 2009, a nié toute intention de frauder et s'est dit prêt, le cas échéant, à rembourser l'argent touché à l'époque.

Elie Baup et sa compagne ont été mis en examen récemment dans le cadre d'une enquête pour escroquerie aux allocations chômage, a appris l'AFP lundi de sources proches des investigations.

L'entraîneur, qui a confirmé par téléphone avoir été mis en examen avant sa prise de fonctions à l'OM début juillet, a nié toute intention de frauder; il a assuré s'en être remis à cette époque à des spécialistes de ces questions.

"Il n'y a rien eu d'intentionnel. J'ai suivi les conseils de professionnels de ces questions", a-t-il dit. "Bien sûr", a-t-il dit à l'AFP qui lui demandait s'il était prêt, le cas échéant, à rembourser Pôle Emploi, qui s'est constitué partie civile: "Si une erreur a été commise, si un jugement est rendu en ce sens, cela ne posera aucun problème".

M. Baup est soupçonné d'avoir perçu une rémunération pour ses interventions en tant que consultant sur la chaîne de télévision française Canal+ en même temps que des allocations chômage considérables après son départ du FC Nantes, en 2009, selon une source proche de l'enquête.

Le juge a mis en examen M. Baup juste avant sa nomination à l'OM, selon une source proche du dossier. Elie Baup a succédé le 4 juillet à Didier Deschamps à la tête du club marseillais.

"Le parquet (a) requis leur mise en examen et tous les deux ont été mis en examen (inculpés) pour escroquerie", a rapporté une source proche de l'enquête sans préciser exactement les agissements présumés de la compagne de M. Baup.

Le procureur de Toulouse a invoqué le secret de l'instruction et a refusé de s'exprimer sur cette affaire. M. Baup lui-même n'a pu être joint.

Elie Baup, 57 ans, a entraîné les clubs français de l'AS Saint-Etienne, les Girondins de Bordeaux, le Toulouse FC et le FC Nantes. C'est à Bordeaux qu'il a connu son heure de gloire avec le titre de champion de France en 1999.

L'entraîneur souvent coiffé d'une casquette a signé en début de saison un contrat de deux ans à Marseille.

ap/lal/dif/sk

PLUS:afp