NOUVELLES

Damas dit avoir repoussé des infiltrations depuis la Jordanie et le Liban

30/07/2012 06:05 EDT | Actualisé 29/09/2012 05:12 EDT

Les autorités syriennes ont mis en échec des tentatives d'infiltration de "groupes terroristes armés" à partir de la Jordanie et du Liban", a annoncé lundi l'agence officielle syrienne Sana.

Selon l'agence, les garde-frontières ont "repoussé lundi à l'aube une tentative d'infiltration à partir de la localité de Tall Chehab" à la frontière avec la Jordanie, dans la province de Deraa (sud).

L'agence affirme que "plusieurs des assaillants ont été tués ou blessés et le reste a rebroussé chemin vers le territoire jordanien".

Plusieurs incidents ont eu lieu au cours des derniers jours à la frontière entre la Jordanie et la Syrie. Vendredi, un enfant syrien de trois ans avait été abattu par des soldats du régime syrien alors qu'il tentait de passer avec sa famille en Jordanie, et un soldat jordanien avait été blessé dans l'incident.

En outre, les forces syriennes et les garde-frontières ont "mis en échec dans la nuit de dimanche à lundi plusieurs tentatives d'infiltration de groupes terroristes armés", venus sur des motocyclettes à partir du Liban nord, selon Sana.

Les combattants "ont essayé de s'infiltrer sous une couverture de tirs nourris et de roquettes", mais les forces syriennes "leur ont infligé de grandes pertes" et ils ont dû se retirer vers le territoire libanais, a ajouté l'agence.

Sana avait déjà rapporté dimanche que les forces de sécurité avaient mis en échec des tentatives d'infiltration depuis le nord du Liban.

La frontière libano-syrienne est le théâtre de fréquents échanges de tirs et les autorités syriennes y ont placé des mines après avoir accusé des "terroristes" de s'infiltrer à partir du Liban et des parties libanaises d'introduire en contrebande des armes aux rebelles.

La semaine dernière, les deux pays s'étaient mutuellement accusés de violations de leur frontière.

L'agence avait également annoncé dimanche que les garde-frontières syriens avaient déjoué une tentative d'infiltration de "groupes terroristes armés" depuis la Turquie dans la province d'Idleb.

rim-at/ram/ao

PLUS:afp