NOUVELLES

Rébellion en RDC: l'Allemagne suspend une partie de son aide au Rwanda

29/07/2012 07:43 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

L'Allemagne a suspendu une partie de son aide au Rwanda en raison du soutien de Kigali à la rébellion dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé ce week-end le ministre allemand du Développement.

L'Allemagne a suspendu quelque 21 millions d'euros (26 millions de dollars) d'aide à Kigali, dans le cadre d'un plan courant de 2012 à 2015, pour lancer "un signal sans ambiguïté au gouvernement rwandais", a déclaré Dirk Niebel dans un communiqué.

Selon un rapport d'experts de l'ONU rendu public fin juin, le Mouvement rebelle du 23 mars (M23), qui combat le gouvernement congolais dans l'est de la RDC, a reçu une aide directe de hauts responsables rwandais, sous forme d'armes, munitions et recrues.

Le Rwanda et son président Paul Kagame ont toujours démenti tout soutien aux mutins.

Les Etats-Unis et les Pays-Bas ont déjà suspendu leur aide pour l'exercice budgétaire en cours à cet ex-protectorat belge sur la base du rapport de l'ONU.

"Le Rwanda n'a pas depuis (le rapport de l'ONU) répondu à ces graves accusations", a déclaré M. Niebel.

"Il doit être clair que le Rwanda ne soutient pas les milices illégales agissant dans l'est de la RDC", a ajouté M. Niebel qui appelle à une "complète coopération" avec l'ONU.

Washington avait annoncé le 22 juillet la suspension de son aide militaire au Rwanda, se disant "profondément préoccupé par des preuves montrant que le Rwanda est impliqué dans le soutien aux rebelles congolais".

Vendredi, les Pays-Bas ont suspendu une partie de leur aide au développement au Rwanda, d'un montant de 5 millions d'euros. Réagissant à cette décision, la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo a regretté "des décisions hâtives basées sur de faibles preuves" et répété que Kigali n'apportait aucun soutien aux rebelles en RDC.

ric/aub/sd

PLUS:afp