NOUVELLES

Le CNS réclame une réunion d'urgence du Conseil de sécurité sur Alep

29/07/2012 06:13 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

Le Conseil national syrien (CNS), principal groupe de l'opposition, a réclamé dimanche une réunion "d'urgence" du Conseil de sécurité de l'ONU pour empêcher les massacres de civils que le régime s'apprête à commettre, selon lui, à Alep (nord).

Dans un communiqué parvenu à l'AFP, le CNS a affirmé que "le régime syrien encercle Alep avec des chars, l'artillerie et des milliers d'hommes et se prépare à lancer une offensive sur la ville et à y commettre des massacres".

Il met en garde "la communauté internationale contre des massacres que planifie le régime", et appelle "le Conseil de sécurité de l'ONU à tenir une réunion d'urgence pour débattre de la situation à Alep, Damas et Homs (centre) et prendre les mesures nécessaires pour protéger les civils".

Le communiqué appelle également "les pays amis du peuple syrien à imposer une zone d'exculsion aérienne et à instaurer des zones sécurisées pour quelque deux millions de déplacés".

De violents combats se déroulaient dimanche à Alep, deuxième ville de Syrie située à 355 km au nord de Damas, où les rebelles retranchés dans plusieurs quartiers résistaient aux assauts de l'armée, notamment Salaheddine, un bastion des insurgés, selon des militants.

Les combats avaient marqué une pause samedi en fin de journée après le déluge de feu qui s'était abattu sur cette métropole de 2,5 millions d'habitants, dont le contrôle est crucial pour les deux parties.

ser-at/cco

PLUS:afp