NOUVELLES

JO-2012/Boxe: Underwood a déjà remporté son combat le plus difficile

29/07/2012 01:15 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

L'Américaine Queen Underwood, prétendante au podium en boxe féminine lors des jeux Olympiques, a déjà remporté son combat le plus difficile, celui contre la dépression causée par des années d'abus sexuels par son père.

Underwood, 28 ans, a récemment révélé qu'à la sortie de l'adolescence, elle avait fait une tentative de suicide, qu'elle s'était engagée dans l'armée de l'air mais qu'elle avait déserté immédiatement, avant de noyer son mal-être dans l'alcool et les soirées arrosées.

A 19 ans, elle a découvert la boxe dans une salle de Seattle (Etat de Washington) et est enfin parvenue à exorciser les souvenirs de cette enfance difficile.

"Quand il s'approchait de moi, je croisais mes bras et fermais mes jambes", a raconté Underwood dans un entretien au New York Times où elle a révélé avoir pensé à cacher un couteau sous son lit pour tuer ce père qui a fini par être condamné à sept ans de prison sur la base du témoignage de ses deux filles.

"Je fermais mes yeux et je rêvais à une vie différente. Je me disais que si j'avais cette chose, le succès, c'était comme si ma vie commençait à nouveau", a-t-elle déclaré à propos de l'importance de la boxe dans sa nouvelle vie.

"Ce rêve m'a fait avancer, je peux être un exemple, j'ai survécu à des années d'abus sexuels, je suis devenue forte et indépendante", a espéré Underwood.

La quadruple championne des Etats-Unis et N.3 mondiale dans la catégorie des moins de 51 kg n'a pas été gâtée par le tirage au sort alors que la boxe féminine découvre les JO.

Elle affrontera d'abord la Britannique Natasha Jonas, puis, en cas de victoire, l'Irlandaise Katie Taylor, quadruple championne du monde qui l'avait battue en demi-finale du Championnat du monde 2010.

pi/jr/ep

PLUS:afp