NOUVELLES

JO-2012 - Relais 4x100 m libre - France: déclarations

29/07/2012 05:44 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

Amaury Leveaux (FRA/1er avec le relais 4x100 m libre): "ça change d'il y a 4 ans. Ce n'est pas la même course. On est dedans tout le temps. Yannick termine bien, le relais est bien lancé, ca se bagarre au milieu. C'était un beau duel. Il y a 4 ans, on était tous sous pression. Cette année, on était plutôt décontracté. On a rigolé ensemble. A croiser les Américains et les Australiens, on a vu qu'ils avaient la mine un peu blanche. Nous, on était décontracté. A force de perdre, on se dit qu'on n'a rien à perdre alors pas besoin de se tendre. (Aux autres relayeurs) Je leur ai dit des mots d'amour. J'ai dit à Yannick que Lochte était pas meilleur que lui. C'est une revanche sur il y a 4 ans et si on m'avait dit il y a un an que je serai là pour gagner le 4x100 m... Enfin, moi j'en étais persuadé, les autres non. Je n'ai pas été ému tant que ça. Je trouve qu'il y avait plus de joie en 2008. Ca fait plaisir, c'est tout".

Fabien Gilot (FRA/1er avec le relais 4x100 m libre): "c'est une grande joie pendant quelques minutes après on se reconcentre vite sur le reste de la semaine. Ce n'est que le 2e jour, il en reste encore 5. Il y a de belles courses à faire et d'autres médailles à aller chercher. Ca donne des ailes, beaucoup de satisfaction, le sentiment du devoir accompli, d'être récompensé de toutes ces années où on perd à pas grand-chose, où on nous fait pas de cadeau, on crache sur le 4x100 et aujourd'hui on gagne la plus belle des médailles et ça on ne pourra jamais nous le retirer. On savait très bien que ça allait se jouer à pas grand chose. Ca fait des années qu'on est sur le 4x100 m, on a l'expérience. Aujourd'hui on la gagne, peut-être qu'on la perdra l'année prochaine. (Bernard) Il la gagne aussi, il finit sur une belle médaille. Il est venu nous féliciter tout de suite. C'est plutôt une histoire de 7 mecs ce soir que de 4. Il ne faut pas oublier William (Meynard), Jérémy (Stravius), Alain (Bernard), ne pas oublier aussi Frédérick (Bousquet) qui était là aussi il y a 4 ans. C'est un groupe de 8 nageurs".

Clément Lefert (FRA/1er avec le relais 4x100 m libre): "j'ai du mal à mettre en most ce qui vient de se passer dans les 20 dernières minutes. Ce matin, j'étais loin de m'imaginer de nager ce soir. A 14h, on m'annonce que c'est moi qui nagera à la place d'Alain Bernard, champion olympique sortant. Pas mal de pression, je n'ai pas trop dormi. On s'est retrouvé au self avec Fabien (Gilot) et Amaury (Leveaux) et sans Yannick (Agnel) puisqu'il nageait. Ils m'ont aidé à gérer cette finale. On nous attendait pas champion olympique. On savait que les Australiens allaient être très fort. Finalement ils étaient très crispés comme nous en 2008. Nous, on était très relâché, comme les Américains en 2008. Et on a pris notre revanche. C'était extraordinaire. Très gros relais de Yannick, très en forme. De super émotions à partager à 6 avec Jérémy (Stravius) et Alain (Bernard). Les Américains ont tout tenté, ils ont mis Nathan et Phelps devant. Fabien (Gilot) m'a dit clairement qu'on pouvait faire 1er comme 4e ou 5e. Tout le monde aurait sa chance sur ce relais. J'avais très peur de décevoir le relais pour une première finale olympique, j'étais un peu stressé. Ils m'ont vraiment mis à l'aise et j'ai plutôt nagé relâché".

sc-cyb/heg

PLUS:afp