NOUVELLES

JO-2012 - Qualif. dames: Komova sort en pole, Wieber en larmes

29/07/2012 04:37 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

La Russe Victoria Komova est sortie dimanche en tête des qualifications de gymnastique artistique et sa grande rivale américaine, Jordyn Wieber, en larmes, car privée par ses compatriotes de la chance de doubler son titre mondial du concours général avec l'or olympique à Londres.

L'Américaine, 17 ans, a eu beau obtenir le quatrième meilleure score (60,032 pts), elle a été devancée par ses coéquipières Alexandra Raisman (60,391) et Gabrielle Douglas (60,265) qui ont ainsi mis la main sur les deux places auxquelles chaque nation a le droit au maximum en finale.

Wieber était jusqu'à la dernière rotation dans les deux premières mais la démonstration de Raisman au sol lui a coûté cher. Et pour 233 millièmes de point - l'écart qui la sépare de Douglas - la championne du monde voit ses rêves de succéder à sa compatriote Nastasia Liukin s'envoler.

"C'est une déception, cela a toujours été un rêve de disputer le concours général des jeux Olympiques mais je suis fière de Gabby et Ally, et fière d'avoir aidé l'équipe à aller en finale. Cela a toujours été serré entre les trois et au final, c'est comme cela", a déclaré Wieber, qui avait enlevé le titre par équipe avec elles aux Mondiaux de Tokyo l'an dernier.

Emmenées par ces trois filles, les Américaines se sont placées en pole, devant les Russes, les Chinoises et les Roumaines, montrant qu'elles seront les plus sérieuses candidates à l'or par équipe mardi.

Si Komova, la vice-championne du monde, a obtenu le meilleur score (60,632 pts), Aliya Mustafina, l'héroïne des Mondiaux 2010, a fait un retour en grâce (59,966), elle qui, blessée, n'avait pas pu défendre son titre mondial l'an dernier.

La star de la gymnastique britannique Elisabeth Tweddle, 27 ans, s'est posée en référence absolue aux barres asymétriques (16,133). La Roumaine Sandra Izbasa tient sa chance de défendre son titre olympique au sol, et sa compatriote Catalina Ponor de retrouver l'or olympique à la poutre huit ans après son sacre d'Athènes. L'Allemande, Oksana Chusovitina, pourra prétendre à une dernière médaille au saut, avant de prendre sa retraite à 37 ans.

stp/jmt

PLUS:afp