NOUVELLES

JO-2012 - Les favoris tombent en cascade

29/07/2012 01:28 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

Les favoris n'ont pas passé beaucoup de temps sur les tatamis, dimanche, lors de la deuxième journée du tournoi olympique de judo, dominée par le Géorgien Lasha Shavdatuashvili (- 66kg) et la Nord-Coréenne An Kum-ae (- 52kg).

Eliminés avant même le stade des quarts de finale, synonyme de possible repêchage, les quatre premières têtes de série des tableaux féminins et masculins ont laissé un boulevard aux outsiders, et ce au lendemain d'une première journée déjà pleine de rebondissements.

Regrets éternels donc pour le Russe Musa Mogushkov (N.1) et le Mongol Tsagaanbaatar Khashbaatar - sorti qui plus est par un Britannique pour le plus grand régal du public de l'ExCel - que beaucoup s'attendaient à retrouver en finale.

Profitant de l'opportunité, Shavdatuashvili se faufilait jusqu'à la finale, battant quand même au passage le Japonais Masashi Ebinuma, pour remporter son premier titre majeur à 20 ans, après avoir surtout gagné sa qualification olympique à l'arraché, en vertu de ses tout derniers résultats.

"C'est incroyable qu'il ait pu contrôler ses nerfs", admirait son entraîneur stupéfait de la conclusion de la première véritable saison de Shavdatuashvili à très haut niveau.

Le Hongrois Miklos Ungvari, 2e, ainsi que le Sud-Coréen Cho Jun-ho et Ebinuma complètent ce podium renversant.

Chez les dames, le titre est revenu à une outsider plus expérimentée. La Nord-Coréenne An Kum-ae, 32 ans, n'avait pas vraiment fait parler d'elle depuis sa médaille d'argent décrochée à Pékin en 2008.

Elle s'est imposée dimanche, après avoir livré son combat héroïque dès le deuxième tour, contre la favorite japonaise Misato Nakamura.

En finale, sa victime fut la Cubaine Yanet Bermoy, condamnée donc au statut de vice-championne olympique, quatre ans après sa 2e place à Pékin en - 48 kg.

L'Italienne Rosalba Forsiniti et La Française Priscilla Gneto ont pris le bronze.

cha/el

PLUS:afp