NOUVELLES

JO-2012 - Le baromètre de Michael Phelps: argenté pour la première fois

29/07/2012 05:36 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

Michael Phelps, vice-champion olympique du relais 4x100 m libre avec les Etats-Unis derrière la France, aura attendu douze ans pour s'adjuger dimanche sa toute première médaille d'argent olympique, qui est la 17e breloque de sa carrière aux JO.

Cette 2e place permet au nageur de Baltimore de faire oublier son échec cinglant de samedi sur 400 m 4 nages (4e) et de se rapprocher du record absolu de la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964), lui qui est déjà depuis 2008 l'athlète le plus titré de l'histoire olympique (14 médailles d'or).

Mardi sur 200 m papillon, Phelps a l'occasion de devenir le premier nageur de l'histoire à remporter trois titres olympiques consécutifs sur la même épreuve.

. 400 m 4 nages (28 juillet), 4e: Phelps a entamé sa dernière campagne olympique par, de son propre aveu, une "course merdique": seulement 2e après le papillon, sa nage de prédilection, Phelps perd une place sur le dos, une autre sur la brasse et cède un peu de temps en nage libre, le tout pendant que son compatriote et rival Ryan Lochte se maintient en tête de bout en bout.

. Relais 4x100 m (29 juillet), médaille d'argent: deuxième relayeur, Phelps est le plus rapide des quatre Américains (47.15) et le deuxième nageur le plus rapide de la course derrière le finisseur français Agnel. Le jour et la nuit par rapport à son apathie sur 400 m 4 nages. Mais son apport ne suffit pas car cette fois c'est Lochte, le héros de samedi, qui craque sur le dernier relais.

. Mardi, 200 m papillon: c'est son terrain de chasse par excellence. Double champion olympique et sextuple champion du monde, il a signé le record du monde en mars 2001, à 15 ans, et l'a depuis amélioré sept fois. Le Japonais Takeshi Matsuda et le Chinois Wu Peng, qui en avril 2011 avaient mis fin à près de dix ans d'invincibilité de Phelps sur la distance, sont en embuscade.

. Mardi, relais 4 x 200 m (finale): les USA, champions du monde, partent légèrement favoris mais France, Chine et Allemagne sont aussi candidates.

. Jeudi, 200 m 4 nages: Depuis Pékin, Phelps a été supplanté sur cette épreuve par Lochte, qui lui a chipé le record du monde aux Mondiaux-2009 et l'a amélioré aux Mondiaux-2011 (Phelps 2e). Phelps et Lochte possèdent à eux deux les 12 meilleurs temps de l'histoire mais Phelps a signé aux sélections américaines le meilleur temps de la saison.

. Vendredi, 100 m papillon: Phelps domine un peu moins le 100 m "pap" que le 200 m mais est double champion olympique et triple champion du monde en titre. En 2008, c'est sur cette distance que son "huit sur huit" avait failli capoter à Pékin, quand il avait battu d'un centième le Serbe Milorad Cavic. Avec un Cavic sur le déclin, le danger pourrait venir de son propre compatriote Tyler McGill.

. Samedi, relais 4x100 m 4 nages (finale): l'autre relais dont les Américains sont champions du monde en titre. Australiens, Italiens, Allemands et Japonais ont toutefois les moyens de contre-carrer leurs ambitions d'or.

bpe/jmt

PLUS:afp