NOUVELLES

JO-2012 - Judo - 66kg: les arbitres reviennent sur leur décision

29/07/2012 09:40 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

Le quart de finale opposant le Japonais Masashi Ebinuma au Sud-Coréen Cho Jun-ho dans la catégorie des -66 kg du tournoi olympique de judo a tourné à la farce quand les arbitres ont accordé unanimement la victoire au second, avant de se raviser sous la pression, dimanche à Londres.

Le score était toujours nul et vierge entre les deux combattants à l'issue des cinq minutes de combat prolongés des trois minutes de golden score.

La décision revenait alors comme il se doit aux trois arbitres installés sur le tapis. Unanimement, le trio a accordé la victoire à Cho Jun-ho, sous les huées du public qui voyait le Japonais clairement vainqueur. Le responsable de la commission des arbitres de la fédération internationale de judo (IJF) intervenait alors pour contester leur décision.

Après discussion avec le président de l'IJF Marius Vizer, le patron des arbitres a appelé les trois juges pour leur demander de revoir leur décision. Revenus au milieu du tapis, ils ont alors levé le drapeau blanc, comme la tenue d'Ebinuma, champion du monde en titre. Favorable au Japonais, le public n'en a pas moins sifflé le retournement de situation et a réservé une ovation au Coréen finalement battu.

La commission des arbitres avait précédemment invalidé une décision en faveur du Japonais durant le Golden Score.

A Londres, le recours à la vidéo est autorisé aux arbitres pour la première fois dans l'histoire des JO.

cha/el

PLUS:afp