NOUVELLES

Israël interdit un dîner de ramadan financé par le Hamas à Jérusalem

29/07/2012 10:50 EDT | Actualisé 28/09/2012 05:12 EDT

La police israélienne a interdit un "iftar", repas de rupture du jeûne musulman du ramadan, organisé dans un hôtel de Jérusalem-Est parce qu'il était organisé par le Hamas, a annoncé dimanche un militant palestinien.

Selon Fakhri Abou Diab, la fondation caritative Silwan préparait un iftar à l'hôtel Panorama à Ras al-Amoud sur le Mont des Oliviers, quand, deux heures avant le repas, "la police israélienne est arrivée, empêchant la tenue du dîner en raison du fait que la fondation est financée par des mouvements islamistes, dont le Hamas".

"La police a fermé l'hôtel, annulé le repas et arrêté deux dirigeants de la fondation caritative Silwan", a rapporté le militant, ajoutant que le repas se tiendrait finalement ailleurs.

Durant le mois de ramadan, l'un des cinq piliers de l'islam, les musulmans doivent se priver de nourriture et de boisson du lever au coucher du soleil.

La porte-parole de la police israélienne Luba Samri a de son côté assuré à l'AFP que "le repas a été interdit conformément au sixième point du décret anti-terrorisme et trois de ses organisateurs ont été arrêtés, dont le directeur de l'hôtel Panorama à Ras al-Amoud".

Israël a proclamé l'ensemble de Jérusalem sa capitale "éternelle et indivisible", alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

sy-jjm/sbh/hj

PLUS:afp