NOUVELLES

Syrie: la bataille d'Alep

28/07/2012 09:21 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

Rappel des événements depuis le début, le 20 juillet, de la bataille d'Alep, deuxième ville et capitale économique de la Syrie.

--JUILLET 2012--

- 20: De violents combats éclatent entre armée et rebelles dans plusieurs quartiers d'Alep, les premiers du genre dans cette ville depuis le début de la révolte contre le régime en mars 2011, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'ouverture d'un nouveau front dans le conflit dans cette ville stratégique de 2,5 millions d'habitants, située à 355 km au nord de Damas, intervient alors que l'armée a lancé une contre-offensive pour reprendre le contrôle de la capitale Damas, à l'issue de plusieurs jours de combats contre les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL).

- 23: Un responsable rebelle affirme que les insurgés ont "libéré" plusieurs quartiers, notamment Salaheddine (sud-ouest), bastion de l'ASL, formée de déserteurs et de civils armés.

- 25: L'armée et les rebelles acheminent des troupes vers Alep (plusieurs sources). Une "dizaine de quartiers périphériques" sont aux mains des insurgés (correspondant d'un journal syrien).

- 26: "Les forces spéciales se sont déployées sur le flanc est de la ville et d'autres troupes sont arrivées en vue d'une contre-offensive généralisée" de l'armée (sécurité).

- 27: Plusieurs quartiers d'Alep sont mitraillés par les hélicoptères des forces gouvernementales. Les rebelles affirment avoir capturé une centaine de soldats et de miliciens pro-régime durant les combats.

- 28: L'armée lance l'assaut sur Alep, bombardée et mitraillée par des hélicoptères. Selon l'OSDH, il s'agit des "combats les plus violents depuis le début de la révolte".

- 29: Les rebelles affirment avoir repoussé des assauts de l'armée contre leurs positions.

Les bombardements d'Alep et ses environs ont jeté sur les routes quelque 200.000 personnes (ONU).

- 30: L'ASL prend un important poste de contrôle à Anadane, près d'Alep, ce qui lui permet de relier cette ville à la frontière turque, à environ 45 km.

Une source de sécurité à Damas affirme que l'armée a repris une partie de Salaheddine mais qu'elle fait face "à une très forte résistance". Les rebelles nient que l'armée ait "avancé d'un seul mètre".

- 31: Les rebelles prennent pour cible des lieux symboliques du pouvoir, attaquant le tribunal militaire, une branche du parti Baas et prenant deux commissariats. Au moins 40 policiers sont tués (OSDH). Combats près du siège des puissants renseignements aériens, dans le quartier d'al-Zahra (ouest) ainsi qu'à la périphérie du quartier Salaheddine.

Les forces gouvernementales et les rebelles envoient des renforts "pour une bataille décisive qui devrait durer des semaines" (source de sécurité).

acm/bc/sb

PLUS:afp