NOUVELLES

Syrie: François Hollande interpelle la Russie et à la Chine

28/07/2012 12:37 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

PARIS - Le président de la République française, François Hollande, a plaidé samedi pour une intervention rapide du Conseil de sécurité des Nations unies face aux massacres en Syrie, interpellant la Russie et la Chine.

"Le rôle des pays membres du conseil de sécurité de l'ONU, c'est d'intervenir le plus rapidement possible", a déclaré le président français en marge d'un déplacement dans une ferme à Monlezun, dans le Gers. "Je m'adresse une fois encore à la Russie et à la Chine pour qu'ils prennent en considération que ce sera le chaos et la guerre civile si Bachar el-Assad n'est pas à un moment empêché".

"Il n'est pas trop tard mais chaque jour qui passe, c'est une répression, des soulèvements et donc des massacres", a-t-il insisté. François Hollande a souligné que "le régime de Bachar el-Assad sait qu'il est condamné et donc il va utiliser la force jusqu'au bout".

Membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, la Russie et la Chine ont bloqué jusqu'à présent l'adoption de toute résolution condamnant le régime syrien pour la répression meurtrière du soulèvement contre le pouvoir de Bachar el-Assad ou imposant des sanctions à son encontre.

PLUS:pc