Les héros de Pékin en 2008 n'ont pas fait d'étincelles lors de la 1re journée des épreuves de natation samedi aux JO de Londres, à l'image de l'Américain Michael Phelps, lequel a frôlé l'élimination en série du 400 m 4 nages.

Phelps, qui avait récolté huit médailles d'or il y a quatre ans, a commencé mezzo voce dans la piscine olympique, où la Reine Elizabeth II est venue faire une courte apparition en compagnie de son époux, le duc d'Edimbourg.

Double tenant du titre sur 400 m 4 nages, Phelps ambitionne de devenir le premier nageur sacré champion olympique trois fois consécutivement sur la même distance. Mais l'Américain n'a réussi que le 8e meilleur temps des séries en 4:13.33.

Il devra montrer autre chose en finale dans la soirée, car il est apparu bien moins à l'aise que son grand rival, son compatriote Ryan Lochte. Le champion du monde 2011 a pris la 3e place en 4:12.35.

"J'ai été moins rapide ce matin que je ne l'avais été il y a quatre ans, mais vous ne gagnez pas de médailles en séries", a tenté de relativiser Phelps, détenteur de 16 médailles olympiques (dont 14 en or) et qui vise à Londres le record absolu de la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964).

Mais l'Américain pourrait payer son manque de compétition sur cette distance. Il n'a décidé que récemment de se remettre au 400 m 4 nages, une épreuve à laquelle il avait renoncé car il la trouvait trop exigeante.

Il n'a devancé que de 7/100e son premier poursuivant, le Hongrois Laszlo Cseh, qui avait pris la médaille d'argent derrière lui à Pékin.

Phelps, qui détient le record du monde de la distance en 4:03.84, a fini à distance respectable du jeune Japonais Kosuke Hagino (17 ans), qui a battu son record personnel en 4:10.01.

Si Phelps a souffert, un champion olympique en titre est passé à la trappe. Le Sud-Coréen Park Tae-hwan a été disqualifié pour faux départ sur 400 m nage libre.

"Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je dois en discuter avec mon entraîneur pour comprendre", a commenté le double champion du monde de la distance (2007, 2011).

Un autre des favoris, Paul Biedermann, recordman du monde de la distance (3:40.07), n'a pas passé le cut. L'Allemand n'a pris que la 12e place en 3:48.50.

Le meilleur temps de séries a été réalisé en 3:45.07 par le Chinois Sun Yang, champion du monde du 800 m et du 1500 m.


Loading Slideshow...
  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des feux d'artifice au-dessus du stade

  • Des artistes pendant la performance d'Arctic Monkeys

  • Le drapeau olympique

  • Le président du comité d'organisation des Jeux de Londres, Seb Coe, délivre son discours

  • L'équipe britannique qui ferme la marche

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • L'équipe canadienne, avec Simon Whitfield en tête, à la cérémonie d'ouverture

  • Des feux d'artifice au dessus du Tower Bridge de Londres

  • Des feux d'artifice au dessus du Tower Bridge de Londres

  • Arrivée des athlètes lors de la cérémonie

  • Arrivée des athlètes lors de la cérémonie

  • Une spectatrice agite les drapeaux de la Jamaïque et de la Grande-Bretagne

  • Des militaires portent le drapeau britannique

  • De la fumée sortant des anneaux olympiques

  • Vue d'ensemble

  • Vue d'ensemble

  • L'acteur Rowan Atkinson qui personnifie le fameux Mr.Bean

  • L'acteur Rowan Atkinson qui personnifie le fameux Mr.Bean

  • Des artistes performent pendant la cérémonie d'ouverture

  • Le rappeur Dizzee Rascal pendant la cérémonie

  • Le rappeur Dizzee Rascal pendant la cérémonie

  • Les danseurs de la cérémonie d'ouverture

  • Les danseurs de la cérémonie d'ouverture