NOUVELLES

Manifestation au Yémen pour réclamer la libération de prisonniers

28/07/2012 09:15 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

SANAA, Yémen - Plusieurs milliers de Yéménites manifestaient samedi dans la capitale, Sanaa, exhortant les autorités à libérer 117 manifestants arrêtés pendant le soulèvement contre l'ancien président Ali Abdullah Saleh.

Selon un militant, Fathi al-Baadani, cette manifestation était également destinée à protester contre la lenteur du gouvernement à libérer ces prisonniers, malgré une décision visant à réexaminer leurs cas en vue de les relâcher.

D'après ce militant, ce retard est dû au fait que les partisans d'Ali Abdullah Saleh exercent toujours des positions influentes dans les domaines sécuritaire et militaire.

Le ministre yéménite des droits de l'Homme, Huriya Mashhour, a confirmé samedi le nombre de prisonniers en question. Mais il a ajouté que d'autres étaient incarcérés dans des centres de détention officieux. Selon des mouvements de jeunes à l'origine du soulèvement qui a mené au départ d'Ali Abdullah Saleh, plus de 80 personnes sont actuellement détenues dans de tels centres de détention.

Selon Radio-Sanaa, le premier ministre Salem Mohammed Bassindwa a exprimé son mécontentement concernant le manque d'action de plusieurs organes de renseignements, militaires et sécuritaires pour les faire libérer.

Parallèlement, un responsable yéménite a annoncé que des hommes armés, non identifiés, avaient assassiné un dirigeant des services de sécurité, Jaber Hadi Jaadan, vendredi dans l'ouest de Sanaa. Ce responsable, s'exprimant sous couvert d'anonymat, a ajouté qu'il ignorait la raison de cet assassinat, mais il a noté que cela semblait porter la marque de militants d'Al-Qaïda qui ont attaqué récemment des dirigeants de l'armée et des services de sécurité.

PLUS:pc