NOUVELLES

Les moments de réjouissance ont été rares pour le Canada samedi à Londres

28/07/2012 09:19 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Il faudra attendre au moins jusqu'à dimanche pour voir les premiers signes du départ canon que souhaitait Marcel Aubut pour la délégation du Canada aux Jeux olympiques de Londres.

Malgré quelques moments satisfaisants en milieu de journée, samedi, la délégation canadienne aura connu une journée inaugurale plutôt difficile.

Les joueuses de l'équipe de basketball ont possiblement vécu la plus grande déception d'entre toutes, laissant filer une avance de 50-40 avec cinq minutes à jouer pour finalement s'incliner 58-53 face à la Russie.

«Ça fait encore plus mal de perdre de cette façon, a reconnu Kim Smith, qui a dominé les joueuses des deux formations avec une récolte de 20 points. Je ne sais même pas quoi dire. Nous savions qu'elles (les Russes) forment une bonne équipe. C'est un long tournoi et nous devons continuer de nous battre.»

La natation a également procuré sa part de moments pénibles, particulièrement pour Ryan Cochrane, qui croyait avoir atteint la finale du 400 mètres style libre. Mais peu de temps après, il en a été exclu lorsqu'un appel logé par le Sud-Coréen et champion olympique en titre Park Tae-hwan, disqualifié pour faux départ, a été entendu et accordé. Cochrane, qui avait inscrit le huitième temps des demi-finales (47,26), a alors glissé d'un rang, l'éliminant de l'épreuve finale tenue plus tard en soirée.

Katerine Savard, au 100m papillon, a été un peu plus fortunée que Cochrane. La nageuse de Pont-Rouge avait d'abord été éliminée en préliminaires, à deux centièmes de la 16e et dernière place donnant accès aux demi-finales plus tard dans la journée. Mais la décision de la Néerlandaise Inge Dekker de se retirer de l'épreuve lui a offert l'occasion de disputer les demi-finales. Son aventure olympique s'est cependant terminée là.

L'Ontarien Scott Dickens (100m brasse), Alec Page (400m QNI), de Victoria, et Stéphanie Horner (400m QNI), de Beaconsfield, ont également été exclus des finales.

Plus tôt samedi, le judoka montréalais Sergio Pessoa, un espoir de médaille, avait échoué dès son premier combat chez les 60 kg. L'athlète de 23 ans s'est incliné devant le Kazakh Yerkebulan Kossayev par décision des juges.

En aviron, le Canada a offert une performance chancelante en terminant en quatrième position de sa vague préliminaire du huit de pointe. Champion olympique en titre, il a terminé loin derrière les Allemands, vainqueurs de cette vague. Le Royaume-Uni s'est classé deuxième et les Pays-Bas ont pris le troisième rang.

Les Canadiens doivent désormais finir parmi les quatre premiers au repêchage lundi pour demeurer dans la lutte pour une médaille.

«Nous ne sommes pas satisfaits, a admis Malcolm Howard. Nous n'avons pas été en mesure de faire ce que nous devions faire. Il faudra faire mieux dès lundi.»

David Calder et Scott Frandsen ont par ailleurs accédé à la demi-finale du deux de pointe.

En cyclisme, Ryder Hesjedal, seul de son camp dans la course en ligne, s'est contenté du 63e rang.

À Wimbledon, les Québécoises Aleksandra Wozniak et Stéphanie Dubois se sont inclinées 6-2 et 6-0 face aux Kazakhes Yaroslava Shvedova et Galina Voskoboeva en première ronde du double.

Victoires en soccer et sur la plage

L'un des rares moments agréables pour le clan canadien est survenu sur le terrain de soccer de Coventry, où l'équipe féminine a signé son premier gain du volet préliminaire, 3-0 contre l'Afrique du Sud. Christine Sinclair a inscrit ses deux premiers buts de la compétition, tous deux en seconde demie.

Avec ce triomphe, le Canada s'est approché à un point du Japon et de la Suède, qui ont livré un verdict nul de 0-0 plus tôt samedi.

Autre moment positif, cette fois en volleyball de plage masculin où les Canadiens Josh Binstock et Martin Reader ont défait les Britanniques John Garcia-Thompson et Steven Grotowski 21-19 et 21-13.

En tennis de table féminin, l'Ontarienne Mo Zhang a inscrit deux victoires pour accéder au deuxième tour de la compétition. L'athlète d'Ottawa a d'abord balayé son match 4 de 7 contre Aia Mohamed, du Qatar, avant de renverser la Turque Melek Hu en sept manches. Elle a dû venir de l'arrière pour y arriver, cependant, après avoir perdu trois des quatre premières manches.

Ses coéquipiers Pierre-Luc Hinse, de Gatineau, et Andre Ho, de Richmond en Colombie-Britannique, ont toutefois subi l'élimination dès leur premier match en simple.

PLUS:pc