NOUVELLES

Le virus Ebola a tué 14 personnes en Ouganda

28/07/2012 07:55 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

KAMPALA, Ouganda - Le virus Ebola a tué 14 personnes ce mois-ci dans l'ouest de l'Ouganda (Afrique de l'Est), ont annoncé samedi des responsables sanitaires ougandais et un représentant de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) lors d'une conférence de presse à Kampala.

Selon ces responsables, il y a un début d'épidémie dans le pays. "Les investigations en laboratoire pratiquées à l'Institut ougandais de recherche virale ont confirmé que (...) la maladie signalée dans la région de Kibaale est bien la fièvre hémorragique à virus Ebola", expliquent-ils.

Il n'existe pas de traitement spécifique ni de vaccin contre ce virus identifié pour la première fois en 1976 au Zaïre, aujourd'hui République démocratique du Congo. Il est hautement infectieux, avec un taux de létalité (proportion de cas fatals liés à une maladie spécifique) de 25 pour cent à 90 pour cent.

La fièvre hémorragique à Ebola se caractérise selon l'OMS par une brusque montée de température, souvent suivie de vomissements, diarrhées, insuffisance rénale et hépatique, hémorragies internes et externes.

Le virus se transmet par contact direct avec le sang, les sécrétions, les organes et liquides biologiques des personnes contaminées. Les rituels funéraires, au cours desquels les proches du défunt sont en contact direct avec le corps, jouent également un rôle important dans la transmission.

Le virus, ajoute l'OMS, peut aussi passer à l'homme lors de la manipulation lors d'animaux porteurs, vivants ou morts, comme les chimpanzés, gorilles et antilopes des bois.

PLUS:pc