NOUVELLES

JO-2012 - Qualif. messieurs: Cyril Tommasone impeccable au cheval d'arçons

28/07/2012 05:04 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

Le Français Cyril Tommasone a fait un passage impeccable au cheval d'arçons samedi lors des qualifications de gymnastique artistique aux Jeux Olympiques de Londres, qui permet au vice-champion du monde de revenir chercher une médaille à cet agrès le 5 août.

En jouant sur la sécurité avec un mouvement simplifié, le Lyonnais, 25 ans, a obtenu la deuxième meilleure note à cet agrès (15,333 pts). Avant cela, Tommasone disputera le concours par équipe lundi et le concours général mercredi. "C'est une très belle performance mais c'est aussi l'émulation du groupe qui me permet de faire des mouvements comme je le sais le faire", a estimé Cyril Tommasone, qui a obtenu au total 88,698 pts (14e).

L'équipe de France, qui n'avait pas de grande ambition pour le concours par équipe, a réussi à se hisser dans les huit finalistes, mais devra composer avec un homme de moins, son grand spécialiste des barres Yann Cucherat.

Avec l'épaule droite en souffrance, le double médaillé mondial a fait ce qu'il a pu en qualifications, avant d'aller passer des examens qui ont décelé une déchirure du tendon du supra-épineux.

"Vendredi matin, je ne pouvais plus faire un cercle aux arçons sans penser que l'épaule allait sortir de sa cavité. J'ai voulu déclarer forfait, mais c'était trop tard, l'équipe était déjà enregistrée", a expliqué le champion d'Europe 2009 et 2010 des barres parallèles, qui disputait ses 4e et derniers Jeux. "Je m'en voulais que cela se passe comme cela pour Arnaud (Willig le remplaçant)".

Gaël da Silva, médaillé de bronze européen du sol en mai, est resté aux portes des finales tout comme Hamilton Sabot aux barres parallèles.

Pour la première fois depuis ses deux médailles d'argent des Jeux de Pékin, Kohei Uchimura, le triple champion du monde du concours général, a vacillé sur son piédestal, n'obtenant que le 9e score des qualifications (89,764), dominées par l'Américain Danell Leyva (91,265). Le virtuose ne pourra rafler au mieux que trois médailles à Londres: individuel, par équipe et au sol.

Alors que les grands favoris japonais et les Chinois, tenants du titre olympique, ont cumulé les erreurs, les Américains ont pris les commandes, devant les Russes.

stp/el

PLUS:afp