NOUVELLES

Cérémonie d'ouverture des JO: quand Elizabeth II tourne dans un James Bond

28/07/2012 04:33 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Mise à contribution lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques vendredi soir à Londres, Elizabeth II n'a semble-t-il pas eu besoin d'être beaucoup convaincue avant de tourner avec James Bond.

À 86 ans, la reine d'Angleterre a joué son propre rôle face à Daniel Craig, alias 007, dans un bref court métrage qui a enthousiasmé les spectateurs de la cérémonie orchestrée par le réalisateur Danny Boyle. D'après les organisateurs, c'est la première fois que la souveraine acceptait d'apparaître dans un film.

«Elle a aimé l'ensemble du concept que Danny a imaginé», a expliqué Jackie Brock-Doyle, porte-parole du Comité organisateur des JO de Londres. Le projet, avec les chiens corgis de la reine dans des rôles de soutien, avait été soumis à Elizabeth II l'an dernier par le président du comité Sebastian Coe.

C'était l'une des touches d'humour très british d'un spectacle de trois heures retraçant les grands moments de l'histoire britannique. Au son des Beatles, des Stones, des Who et, sur scène, de Paul McCartney, et avec la participation entre autres de «Mr Bean», l'acteur Rowan Atkinson, et de l'écrivain J.K Rowling, auteur de «Harry Potter».

James Bond, alias l'acteur Daniel Craig, était plus que jamais au service de Sa Majesté pour cette cérémonie d'ouverture. Dans le film diffusé pendant la cérémonie, l'agent 007 entre dans la cour du palais de Buckingham au volant d'un des si caractéristiques taxis londoniens. Puis, talonné par les corgis de la reine, l'agent secret est admis dans le bureau de la souveraine. «Bonsoir, M. Bond», le salue Elizabeth II. «La reine s'est rendue accessible comme jamais auparavant», s'est félicité Danny Boyle.

À la fin du clip, James Bond, en smoking noir, emmène la reine, en robe saumon, à bord d'un hélicoptère et tous deux survolent Londres avant de sauter au-dessus du Stade olympique.

Alors que le film se terminait, deux vrais parachutistes, incarnant la reine et son espion, sont apparus dans le ciel du Stade olympique, au rythme du générique de James Bond. Quelques instants après, la souveraine, accompagnée par son époux le prince Philip, faisait son entrée à la tribune officielle, avant de déclarer quelques heures plus tard les Jeux olympiques ouverts. L'honneur d'allumer la flamme olympique est revenu à sept jeunes espoirs du sport britannique.

PLUS:pc