NOUVELLES

Abandon d'un projet industriel polluant dans l'est de la Chine après des manifestations

28/07/2012 06:58 EDT | Actualisé 27/09/2012 05:12 EDT

QIDONG, Chine - Les autorités de Qidong, près de Shanghaï dans l'est de la Chine, ont annoncé samedi l'abandon d'un projet de rejet en mer d'eaux usées provenant d'une usine de papeterie, après de violentes manifestations.

Des échauffourées ont éclaté entre manifestants et policiers, et un véhicule a été renversé. Après cette manifestation, le gouvernement local de Qidong a annoncé sur son site l'abandon du projet, dans le cadre de l'implantation d'une usine de l'industriel japonais du papier Oji. Aucune précision n'a été fournie concernant l'avenir de l'usine, à Nantong.

D'après l'agence officielle Chine Nouvelle, plusieurs milliers d'habitants de Qidong sont descendus dans les rues, mais se sont dispersés après l'annonce des autorités locales. Plusieurs centaines de policiers ont été déployés devant les bâtiments officiels de la ville.

Auparavant en juillet, déjà, la municipalité de Shifang (sud-ouest) avait renoncé à l'implantation d'une usine de cuivre, suite à de violentes manifestations et affrontements avec la police. Ce type de mouvements se multiplient en Chine après des décennies d'atteintes à l'environnement et d'industrialisation sans concertation.

PLUS:pc