NOUVELLES

Pétrole: TransCanada accuse un recul de près de 23 pour cent de son bénéfice

27/07/2012 10:47 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

CALGARY - TransCanada (TSX:TRP) a fait savoir vendredi que son bénéfice avait reculé de près de 23 pour cent au deuxième trimestre, la pétrolière devant conjuguer avec des prix du gaz naturel plus bas que ceux de l'an dernier.

L'entreprise, qui a obtenu trois permis du corps d'ingénieurs de l'armée américaine pour la construction d'une portion sud de l'oléoduc Keystone XL, a indiqué que son profit net attribuable aux actions ordinaires s'était établi à 272 millions $.

Les résultats sont équivalents à 39 cents par action, en baisse par rapport à 353 millions $, ou 50 cents par action ordinaire, à la même période l'an dernier.

Les revenus ont atteint 1,8 milliard $, contre 1,79 milliard $ un an plus tôt.

TransCanada, établie à Calgary, a expliqué avoir reçu les permis du corps d'ingénieurs de l'armée américaine. Ces documents lui permettent de lancer des travaux de construction pour le projet de pipeline de 780 kilomètres au cours des prochaines semaines.

Le mois dernier, ils avaient approuvé la construction d'une portion de 185 kilomètres de l'oléoduc près de Galveston.

TransCanada attendait toutefois les permissions concernant deux autres portions du conduit de 780 kilomètres, qui doit relier Cushing, en Oklahoma, et la côte du Golfe, des permis qui ont finalement été obtenus vendredi.

Plus tôt cette année, l'administration Obama avait rejeté le projet Keystone XL dans son entièreté, dont le tracé doit partir de l'Alberta pour aboutir au Texas, sous le motif que TransCanada devait trouver une nouvelle route pour épargner les zones fragiles du Nebraska.

L'entreprise a donc choisi de poursuivre dans un premier temps les travaux de la partie sud de Keystone, qui ne requiert pas de permis fédéral pour aller de l'avant.

Le département d'État américain planche actuellement sur la révision d'une nouvelle portion du conduit, entre la frontière canado-américaine et la ville de Steele City, au Nebraska.

PLUS:pc