NOUVELLES

Londres: les judokas canadiens devront retrousser les manches de leur judogi

27/07/2012 10:06 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - La compétition olympique de judo se met en branle, samedi, au centre ExCel de Londres, et les huit compétiteurs canadiens auront intérêt à retrousser les manches de leur judogi. Plusieurs d'entre eux n'ont pas vu la chance leur sourire au cours du tirage au sort.

Ç'a été le cas de Kelita Zupancic (70 kg) et d'Amy Cotton (78 kg) qui retrouveront sur leur chemin des championnes du monde en titre, soit les Françaises Lucie Decosse, médaillée d'argent aux Jeux de Pékin, et Audrey Tcheumeo, âgée de 22 ans, qui est également championne d'Europe.

Zupancic, de Whitby, en Ontario, et Cotton, d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, s'entraînent sous les ordres de l'ancien champion Nicolas Gill au club Shidokan de Montréal, comme les autres judokas canadiens. Cotton a terminé 15e à Pékin en 2008.

«Globalement, on ne peut pas dire que nous ayons eu un très bon tirage, a commenté l'entraîneur Gill, vendredi matin. Cela dit, il n'est pas mauvais au chapitre des jumelages. Quelques-uns pourraient créer des surprises, se voir offrir l'occasion d'avancer dans leur partie du tableau», a-t-il ajouté, en admettant qu'il s'agit d'un tirage qui est de nature à rabaisser les attentes de l'équipe.

Pessoa, le premier

Sergio Pessoa, Brésilien de souche établi sur la rive-sud de Montréal à Brossard, a été un des moins malchanceux, chez les 60 kilos. Seul Canadien qui va fouler les tatamis, à l'ouverture de la compétition, il combattra le Kazakh Yerkebulan Kossayev, à ses débuts.

Pour ce qui est des trois Québécois en lice, ils seront à l'oeuvre la semaine prochaine. Joliane Melançon partira le bal, lundi, chez les 57 kilos. La résidante de Laval, neuvième aux Mondiaux de l'an dernier, se mesurera à l'expérimentée Autrichienne Sabrina Filzmoser, âgée de 32 ans et 19e à Pékin.

Mardi, Antoine Valois-Fortier, natif de Vanier à Québec, saluera l'Azerbaïdjanais Elnur Mammdli avant son premier combat olympique, chez les 81 kilos. Mammdli est le champion olympique en titre de la catégorie de poids inférieure.

Valois-Fortier, médaillé d'argent dans un tournoi de la Coupe du monde en début d'année, revient de loin, lui qui a été inactif pendant 13 mois en 2009 et 2010 en raison d'une hernie discale.

Mercredi, dans la catégorie des 90 kg, le Lavallois Alexandre Émond, âgé de 28 ans, sera confronté à un bon défi face à l'expérimenté Britannique Winston Gordon, cinquième aux Jeux d'Athènes en 2004.

Les deux autres membres de l'équipe canadienne sont Sasha Mehmedovic (66 kg), originaire de la Serbie mais vivant à Montréal, et Nick Tritton (73 kg), né à Guelph, en Ontario, mais qui demeure à Châteauguay.

Mehmedovic se mesurera à l'Espagnol Carlos Figueroa, dimanche, tandis que Tritton retrouvera le vainqueur du duel entre Sled Dowabobo, du Nauru, et Navruz Jurakobilov, de l'Ouzbékistan, lundi.

S'il l'emporte, Mehmedovic retrouvera le champion du monde de la catégorie, le Japonais Masashi Ebinuma, au deuxième tour.

Pour ce qui est de Tritton, on s'attend à ce qu'il affronte Jurakobilov, médaillé de bronze des derniers Mondiaux. Ce serait un adversaire à sa portée puisque Tritton l'a déjà vaincu deux fois en trois combats.

PLUS:pc