NOUVELLES

JO-2012 - Des dizaines de déçus, privés d'entrée au tir à l'arc

27/07/2012 06:35 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

Quelques dizaines de personnes ont fait la queue en vain vendredi matin pour voir des épreuves préliminaires de tir à l'arc aux jeux Olympiques qu'ils croyaient accessibles gratuitement alors qu'elles sont fermées au public.

Ces épreuves étaient les premières à se tenir à Londres, sur le site de Lord's cricket ground, un terrain de cricket historique d'une capacité de 6.000 places au nord-ouest de la capitale.

Des spectateurs ont expliqué sur la BBC avoir interprété la mention "sans ticket" -unticketed- portée sur le site officiel des jeux comme "gratuit", et se sont naïvement déplacés sur le site vendredi matin.

Ils ont été poliment mais fermement éconduits, les préliminaires étaient uniquement ouverts aux officiels et à la presse.

La responsable du site Vanessa Bellamy a précisé que "cela a toujours été une épreuve non ouverte au public, mais il semble que certains spectateurs croyaient pouvoir y accéder le jour même". Selon elle, "des sites internet illégaux" ont peut-être fait croire au public que la compétition leur était ouverte.

Un porte-parole de l'organisateur des jeux (Locog) a confirmé qu'aucun ticket n'avait été mis en vente pour les épreuves préliminaires de tir à l'arc, et a mis en garde les spectateurs "contre les sites non officiels qui prétendent vendre des billets".

Le coup d'envoi officiel des JO de Londres est donné vendredi soir, mais certaines compétitions de football se sont déjà déroulées en amont.

Les épreuves olympiques sont payantes, pour certaines très chères comme les finales d'atléthisme, et même l'accès au parc olympique est tarifé.

mpf/elm/ep

PLUS:afp