NOUVELLES

JO-2012 - Cérémonie d'ouverture: Redgrave, "dernier" relayeur de la flamme

27/07/2012 08:07 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

Le Britannique Steve Redgrave a fait rentrer la flamme dans le Stade olympique de Stratford vendredi soir, avant de la transmettre à sept jeunes espoirs du sport britannique qui ont allumé la vasque, symbole de ces JO-2012 jusqu'au 12 août.

L'identité du dernier porteur de la flamme était tenue jalousement secrète, mais les organisateurs de cette cérémonie d'ouverture ont de toutes façons pris tout le monde à contre-pied en confiant l'embrasement de la vasque non pas à une seule personne, mais à plusieurs inconnus.

Reste que s'il ne succède pas vraiment au gymnaste chinois Li Ning (2008) ou au boxeur américain Mohamed Ali (1996), Redgrave, monument de l'aviron avec ses 5 sacres olympiques et 9 mondiaux, symbolise l'excellence sportive britannique et fait figure de sportif préféré des Britanniques.

Né le 23 mars 1962 à Marlow, dans le Buckinghamshire, Stephen Goeffrey Redgrave commence à ramer à l'âge de 14 ans au collège de sa ville natale. Il n'a que 22 ans lorsqu'il coiffe ses premiers lauriers avec le quatre de pointe barré en 1984 aux Jeux de Los Angeles, en l'absence il est vrai des rameurs du bloc de l'Est (boycott).

Le deuxième titre arrive quatre ans plus tard avec le deux sans barreur à Séoul où il termine aussi à la troisième place du quatre barré, ce qu'il considère comme une tache dans sa carrière.

Il rencontre Matthew Pinsent avec lequel il remporte l'or olympique en deux sans barreur à Barcelone, puis Atlanta où il est désigné porte-drapeau de l'équipe britannique.

Epuisé par la conquête de ce quatrième titre, Sir Steve lance alors à tous les téléspectateurs britanniques son désormais célèbre: "si quelqu'un me revoit près d'un bateau, il a le droit de me tuer".

Mais son amour de la compétition et sa détermination le ramènent très vite à l'entrainement en vue des JO de Sydney malgré une forme de diabète diagnostiqué.

Et le 23 septembre 2000, en compagnie de Pinsent, James Cracknell et Tim Foster, Redgrave glane sa cinquième médaille d'or.

Anobli, Sir Steve se consacre à son épouse et ses trois enfants, participe à des opérations caritatives et se reconvertit en consultant télé, avant que participer au dernier relais le long de la rivière Lea de la flamme olympique.

sg/ep/jr/el

PLUS:afp