NOUVELLES

JO-2012 - Concours complet: le mode d'emploi

27/07/2012 07:57 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

Mode d'emploi des épreuves de concours complet des jeux Olympiques de Londres:

LES ORIGINES

Des courses d'attelage sont organisées pour la première fois à Olympie en Grèce lors des XXVe Jeux de l'Antiquité, en 680 av. JC. Lors des Jeux de l'ère moderne, les sports équestres sont au programme olympique dès 1900 à Paris, avec l'épreuve du saut d'obstacles. Mais seuls les officiers sont alors autorisés à participer et il faudra attendre 1952 et les Jeux d'Helsinki pour que les civils et les militaires de tous grades soient invités à la fête.

Le concours complet et le dressage ont été intégrés au programme olympique en individuel à partir des Jeux de 1912 à Stockholm. A noter que l'ensemble des épreuves d'équitations sont mixtes depuis 1988 et les Jeux de Séoul.

LES EPREUVES

Il s'agit d'une compétition en trois volets, sur quatre jours, avec deux jours de dressage, puis un cross et une journée consacrée au saut d'obstacles. Epreuve la plus spectaculaire de la trilogie, le cross se dispute sur un parcours de 5.700 m entrecoupé d'obstacles artificiels ou naturels. Le couple qui réalise la course dans le temps imparti (10 minutes) et sans pénalité (refus, temps dépassé) est crédité du maximum (0 point). Le but est de finir avec le moins de point possible.

LA COMPETITION

Pour le concours par équipes (trois à cinq cavaliers), l'équipe gagnante est celle qui totalise le moins de points de pénalité. Seuls les résultats des trois meilleurs cavaliers de chaque équipe sont pris en compte. Les 25 meilleurs de l'épreuve par équipes sont départagés par un concours de saut d'obstacles supplémentaire pour désigner le podium individuel.

Nombre de concurrents: 75

Date des épreuves: du 28 au 31 juillet

Site olympique: les épreuves d'équitation auront lieu dans le parc royal de Greenwich, au sud-est de Londres. Plus vieux parc de Londres, il date de 1433 et est l'origine du méridien de Greenwich. Ce parc offre une vue spectaculaire sur la Tamise et sur la cathédrale St Paul de l'autre côté du fleuve.

asc/ol/jr

PLUS:afp