NOUVELLES

JO-2012 - Aviron: l'armada britannique pour le record

27/07/2012 10:46 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

L'armada britannique jouera le podium sur 13 des 14 épreuves des JO de Londres, à partir de samedi sur le plan d'eau d'Eton, pour améliorer le total de 2008 (6 médailles dont 2 en or), avec dans le viseur le record historique de 1908 avec 8 breloques dont 4 en or.

Si l'ambition officielle est de défendre la place de meilleure nation, Steve Redgrave, légende vivante de l'aviron anglais avec ses cinq titres olympiques collectés de 1984 à 2000, estime ses successeurs capables de se sublimer à domicile et taquiner le record de leurs illustres ainés de 1908.

"Cette équipe va probablement remporter plus de médailles que toute autre équipe de l'histoire de l'aviron britannique", a prédit le nonuple champion du monde, qui espère même "un fort pourcentage d'or".

Le bateau-amiral est le quatre sans barreur: avec Andrew Triggs Hodge, Pete Reed et Tom James, sacrés à Pékin, qui reviennent à la charge sans Steve Williams, retraité et remplacé par Alex Gregory, champion du monde en titre.

Mark Hunter et Zac Purchase, dorés quatre ans plus tôt en deux de couple poids légers, sont à nouveau de la partie, animés de la même ambition.

L'Allemagne est le seul pays à être représenté dans toutes les épreuves. Avec des chances cependant plus réduites que le rival anglais, mais un huit messieurs invaincu en 34 courses depuis 2009, déterminé à renouer avec l'or qui lui échappe depuis 1988 et la victoire de l'ex-RFA.

Le huit devrait offrir une belle bataille dès le premier jour avec l'Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne dans la même série, les Etats-Unis et l'Australie étant opposés dans l'autre.

Autre nation forte, la Nouvelle-Zélande avec 11 bateaux qualifiés, dont le duo Bond-Murray, un deux sans barreur redouté même par les Britanniques. Et en skiff Mahé Drysdale qui, à 33 ans, souhaite enfin ajouter à ses cinq titres mondiaux une médaille d'or olympique.

sg/heg

PLUS:afp