NOUVELLES

É.-U.: la croissance se limite à un taux annuel de 1,5 pour cent au 2e trimestre

27/07/2012 10:12 EDT | Actualisé 26/09/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - La croissance de l'économie des États-Unis s'est limitée à un taux annuel de 1,5 pour cent pour les mois d'avril à juin, alors que les Américains se serrent la ceinture et réduisent considérablement leurs dépenses.

Ce ralentissement de la croissance cristallise les craintes que l'économie du pays puisse stagner trois ans après la fin de la récession.

Le département américain du Commerce a indiqué vendredi que l'économie affichait une performance légèrement supérieure à celle d'abord annoncée pour le trimestre des mois de janvier à mars. La croissance a été établie à 2,0 pour cent, alors qu'elle avait précédemment été déterminée à 1,9 pour cent.

Une croissance se chiffrant à 2,0 pour cent ou en-deçà de ce seuil n'est pas suffisamment solide pour permettre une baisse du taux de chômage, qui atteignait 8,2 pour cent le mois dernier sur le territoire américain.

La plupart des économistes ne prévoient d'ailleurs pas de hausse spectaculaire pour la deuxième moitié de l'année. La crise financière qui sévit en Europe, doublée de la crise du budget qui se fait imminente aux États-Unis, assombrissent les perspectives de nouveaux investissements commerciaux.

Le portrait peu reluisant de l'économie américaine se traduira par une pression accrue sur le président Barack Obama, qui sollicite un second mandat à la Maison-Blanche, contre son rival républicain Mitt Romney.

Des observateurs estiment toutefois que ni la Réserve fédérale, ni la Maison-Blanche ou le Congrès peuvent ou voudront agir à court terme pour revigorer l'économie américaine.

La croissance de 1,5 pour cent au deuxième trimestre est la plus faible performance enregistrée depuis que l'économie, mesurée en fonction du produit intérieur brut, avait atteint 1,3 pour cent dans le trimestre des mois de juillet à septembre, l'an dernier.

PLUS:pc