NOUVELLES

Un photographe de l'AFP battu par les forces de sécurité libanaises

26/07/2012 02:13 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Les forces de sécurité libanaises ont passé jeudi à tabac un photographe de l'AFP qui couvrait dans le sud du pays une manifestation d'islamistes hostiles au régime en Syrie voisine.

Mahmoud Zayyat a raconté avoir reçu des coups de pieds et avoir été battu avec des crosses de fusil alors qu'il photographiait un sit-in de partisans d'un dignitaire sunnite, Cheikh Ahmad el-Assir, farouche opposant du régime de Bachar al-Assad.

Les militants islamistes ont bloqué la route principale au nord de la ville de Saïda afin de dénoncer les violations de la frontière perpétrées par les forces syriennes et les prises de position de l'ambassadeur syrien au Liban.

Ce sit-in a provoqué des embouteillages et une foule s'est formée avant que des bagarres n'éclatent entre manifestants et passants.

"Les forces de l'ordre sont alors intervenues et j'ai commencé à prendre des photos. Ils m'ont alors donné des coups de pied et m'ont battu avec les crosses de leurs fusils. Ils m'ont pris mon appareil photo mais j'ai pu ensuite le récupérer", a-t-il dit.

Interrogée, une source des forces de sécurité a déclaré à l'AFP qu'"une enquête a été ouverte. S'il est prouvé que le journaliste a reçu des coups, le responsable devra répondre de ses actes".

str-rd/sbh/tp

PLUS:afp