NOUVELLES

Un nouveau système pour identifier les gagnants pour les épreuves de natation

26/07/2012 02:16 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Les lumières rouges deviendront fort probablement les meilleures amies des nageurs aux Jeux olympiques de Londres.

Le chronométreur officiel Omega a mis sur pied un système visant à identifier rapidement pour les spectateurs du centre aquatique les nageurs qui remporteront les médailles d'or, d'argent et de bronze.

Les lumières, qui se trouveront des deux côtés des blocs de départ, clignoteront une fois pour l'or, à deux reprises pour l'argent et trois fois pour le bronze.

Le codirecteur d'Omega, Peter Hürzeler, explique que, contrairement aux téléspectateurs, qui savent automatiquement qui remporte une épreuve, ceux qui se trouvent sur place doivent regarder le tableau indicateur pour connaître le gagnant.

Le nouveau système de l'entreprise suisse calcule les résultats en dixièmes de millième de seconde — soit une décimale supplémentaire que le système utilisé lors des Jeux olympiques d'été de Pékin, en 2008.

La Fédération internationale de natation (FINA), qui harmonise les règles des compétitions, se fie cependant toujours sur un système de calcul en centièmes de seconde. Donc, si deux nageurs terminent ex-aequo, le système d'Omega sera en mesure de savoir qui a remporté la course.

M. Hürzeler affirme qu'il est possible de constamment améliorer les systèmes de chronométrage, mais qu'il revient cependant à la FINA de choisir celui utilisé lors des compétitions.

PLUS:pc