NOUVELLES

Un Américain admet avoir tenté d'exporter des pièces de missiles vers l'Iran

26/07/2012 01:45 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Un Américain né en Iran a plaidé coupable jeudi à Chicago de tentative d'exportation illégale de composants de missiles des Etats-Unis vers l'Iran, selon le ministère public.

"Notre sécurité nationale est mise en danger dès que quiconque essaye d'exporter illégalement du matériel militaire qui pourrait tomber entre de mauvaises mains", a déclaré Gary Hartwig, agent spécial des services d'enquêtes sur la sécurité nationale (HSI), à Chicago.

"Le HSI va continuer a enquêter activement sur les individus et les organisations qui chercheraient à vendre des technologies confidentielles aux dépens de notre propre sécurité", a poursuivi M. Hartwig.

L'accusé, Andro Telemi, 42 ans, risque 20 ans de prison et une amende de 250.000 dollars pour avoir essayé d'exporter illégalement des composants de missiles vers l'Iran en passant par Dubaï.

Il a avoué avoir tenté d'acheter en 2009 à une entreprise de l'Illinois 10 adaptateurs de connecteurs pour des missiles antiblindage TOW et TOW2.

Cette société était secrètement surveillée par les autorités qui ont rassemblé assez de preuves pour pouvoir le poursuivre en justice.

Telemi, naturalisé américain résidant en Californie, a été inculpé en 2009 avec un autre accusé, Davoud Baniameri, 39 ans. Ce dernier a plaidé coupable l'an dernier et a été condamné à 51 mois de prison.

Un troisième suspect, Syed Majid Mousavi, se trouve probablement en Iran.

mso/bdx/st/lor

PLUS:afp