NOUVELLES

Syrie: les faits marquants du jour

26/07/2012 10:29 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Rappel des faits marquants jeudi en Syrie, où soldats et rebelles ne cessent de se livrer combat, surtout dans la ville stratégique d'Alep( nord), alors que le médiateur international Kofi Annan a démissionné après l'échec de ses efforts pour un règlement du conflit.

--JEUDI 2 AOUT--

- Les combattants de l'Armée syrienne libre (ASL), formée de déserteurs et de civils armés, reconnaissent pour la première fois avoir utilisé des chars, pris à l'armée, pour attaquer l'aéoport militaire de Menagh, à 30 km au nord-ouest d'Alep, selon le commandant de la région d'Alep, Abdel Aziz Salamé.

- Violents combats dans un quartier du sud de Damas, Tadamoun, où sont encore retranchés de nombreux rebelles, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

- Pour la première fois, une vingtaine d'hommes sont arrêtés à Mouhajirine (nord), quartier huppé de la capitale où se trouve l'un des deux palais présidentiels.

- Au moins 121 morts à travers la Syrie (OSDH).

- Kofi Annan a donné sa "démission" de son poste de médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe, annonce le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui indique avoir entamé des consultations pour "nommer rapidement un successeur (...)".

Kofi Annan dénonce le manque d'unanimité au Conseil de sécurité de l'ONU, estimant par ailleurs que le président Bachar al-Assad doit "tôt ou tard" partir.

Damas dit regretter la démission d'Annan. Le président russe Vladimir Poutine la juge "très regrettable". Washington accuse la Chine et la Russie d'en être responsables. L'Union européenne demande "la nomination urgente d'un successeur".

- L'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) fait état de trois millions de Syriens ayant un besoin urgent de nourriture et d'aide pour les cultures de céréales et le bétail. Un tiers des petites et moyennes entreprises ont fermé à la suite du mouvement de contestation lancé en mars 2011 (économiste).

- Barack Obama approuve l'octroi de 12 millions de dollars d'aide humanitaire supplémentaires pour soutenir les Syriens qui doivent faire face aux "horribles atrocités" d'Assad.

- Damas annonce avoir reçu d'Iran, son principal allié dans la région, un don en équipements médicaux de plus d'un million de dollars (agence Sana).

- Nouvelles manoeuvres de l'armée turque près de la frontière syrienne.

- Londres et Moscou divergent toujours sur la façon de résoudre la crise, déclare le Premier ministre David Cameron à l'issue d'un entretien avec le président russe Vladimir Poutine, mais les deux pays vont "continuer à travailler ensemble pour trouver une solution".

acm/sbh

PLUS:afp