NOUVELLES

Présence policière accrue pour le carnaval antillais de Toronto

26/07/2012 03:45 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les policiers seront plus nombreux à assurer la sécurité lors du carnaval antillais de Toronto, le week-end prochain, et pour patrouiller dans les secteurs plus chauds de la métropole.

Le chef du Service de police de Toronto, Bill Blair, a annoncé jeudi que 400 policiers supplémentaires seront dans le centre-ville pour le carnaval, qui attire à chaque année une foule monstre. Quelque 350 policiers seront affectés à l'encadrement du défilé proprement dit.

Par ailleurs, au cours des prochaines semaines, des policiers feront des heures supplémentaire pour assurer une présence dans certains quartiers, dans le cadre d'une «initiative de sécurité estivale».

Cette annonce survient quelques jours après la rencontre entre le chef Blair, le maire de Toronto, Rob Ford, et le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty. Les trois hommes avaient discuté des façons de prévenir les actes de violence impliquant des armes à feu.

Le maire Ford avait réclamé la tenue de cette rencontre à la suite de la fusillade qui a éclaté lors d'une fête de quartier dans l'est de la ville, faisant deux morts et au moins 20 blessés.

Toronto se remettait à peine de deux autres fusillades sanglantes — l'une au Centre Eaton et l'autre sur une terrasse de la Petite-Italie.

Les discussions de cette semaine ont amené le gouvernement ontarien à promettre un financement de 12,5 millions $ pour la pérennité d'un programme temporaire de lutte contre la violence urbaine.

Les 10 millions $ supplémentaires demandés par le maire Ford, qui souhaite utiliser ce montant pour recruter de nouveaux policiers, n'ont toutefois pas été alloués par Queen's Park.

PLUS:pc