NOUVELLES

Première rencontre du chef du gouvernement Hamas avec le président égyptien

26/07/2012 03:39 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Le chef du gouvernement Hamas à Gaza Ismaïl Haniyeh et le président égyptien Mohamed Morsi ont discuté des moyens d'assouplir les conditions d'entrée en Egypte des habitants de l'enclave palestinienne, à l'occasion de leur première rencontre jeudi au Caire.

La rencontre de M. Haniyeh avec le nouveau président d'Egypte a suivi celle de M. Morsi avec le dirigeant du mouvement islamiste palestinien Hamas en exil, Khaled Mechaal, il y a une semaine.

MM. Morsi et Haniyeh ont discuté des "solutions liées à la levée du siège (de Gaza) et des moyens d'alléger les souffrances des habitants" de l'enclave palestinienne frontalière de l'Egypte, a dit le porte-parole du président égyptien, Yasser Ali, cité par l'agence officielle Mena.

Le départ sous la pression populaire du président égyptien Hosni Moubarak en février 2011 puis l'annonce en juin 2012 de l'élection de M. Morsi, un islamiste, ont été célébrés dans la liesse à Gaza par le Hamas.

Lundi, des responsables palestiniens ont annoncé que l'Egypte avait assoupli les conditions d'entrée sur son sol des Palestiniens, via le terminal de Rafah, autorisant désormais ceux âgés de moins de 40 ans à entrer sans visa s'ils voyagent en famille.

Le terminal de Rafah est l'unique point de passage entre le territoire palestinien et le monde extérieur non contrôlé par Israël.

Le nombre de Palestiniens autorisés à franchir quotidiennement le terminal frontalier de Rafah est passé de 1.000 à 1.500 à la suite de l'accession à la présidence de M. Morsi. Ce terminal n'est ouvert que neuf heures par jour et six jours par semaine.

Israël impose depuis 2006 un blocus à la bande de Gaza, avec de sévères restrictions à la circulation des personnes et des biens, ainsi qu'un strict blocus maritime.

se/tp/sbh

PLUS:afp