La femme de Peter MacKay plaide pour le rapatriement d'Omar Khadr

Publication: Mis à jour:
NAZANIN AFSHIN JAM TD BANK PETER MACKAY
CP

La femme du ministre canadien de la Défense Peter MacKay, Nazanin Afshin-Jam, appelle au rapatriement du Canadien Omar Khadr, détenu dans la prison américaine de Guantanamo depuis 10 ans.

Dans une entrevue mercredi au quotidien The Guardian de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, Mme Afshin-Jam affirme que le jeune homme de 25 ans emprisonné pour le meurtre d'un soldat américain en juillet 2002 en Afghanistan devrait être ramené au Canada le plus rapidement possible.

« Selon la définition des Nations unies, Omar Khadr était un enfant au moment des combats et nous devrions nous plier aux lois et aux règles internationales comme nous nous attendons à ce que les autres pays le fassent », dit la militante des droits de la personne, qui a aussi remporté le concours de Miss Monde-Canada en 2003.

« Je ne dis pas qu'il ne doit pas rester en prison, mais je soutiens qu'il est temps de le ramener au Canada. Il est citoyen canadien et il peut être jugé ici. Le Canada déterminera sa sentence et ce qu'il en adviendra », ajoute-t-elle.

Mercredi, sur sa page Facebook, Mme Afshin-Jam a reconnu avoir tenu ces propos devant le journaliste du Guardian, mais a dit regretter avoir accordé cette entrevue puisque le journaliste la présente comme étant la femme du ministre de la Défense. Elle aurait préféré que le journal écrive qu'elle exprimait une opinion personnelle.

« Le journaliste voulait de toute évidence m'amener dans une discussion pour critiquer le gouvernement [...] Laissons les gouvernements canadien et américain, qui connaissent tous les faits et les détails de ce cas, prendre les décisions appropriées au bon moment », écrit-elle.

Le secrétaire général d'Amnistie internationale Canada, Alex Neve, a lui aussi exhorté Ottawa à rapatrier sans délai Omar Khadr, qui est admissible depuis octobre à un retour au pays pour purger le reste de sa peine.

Le sénateur libéral et fervent défenseur des enfants soldats Roméo Dallaire a aussi joint récemment sa voix à celles des avocats d'Omar Khadr qui demandent son rapatriement.

Dix ans en détention

L'homme de 25 ans, originaire de Toronto, a plaidé coupable en octobre 2010 à cinq accusations de crime de guerre portées contre lui par la justice militaire américaine. En échange, le citoyen canadien a été condamné à huit ans de prison, dont une année à purger dans la prison de Guantanamo, et le reste, au Canada.

Le gouvernement conservateur, qui a toujours refusé de réclamer le rapatriement du jeune Torontois, a nuancé sa position au cours des dernières années. Dans une note datée d'octobre 2010, l'ambassade canadienne aux États-Unis se disait « encline à considérer favorablement » une éventuelle demande d'Omar Khadr.

En janvier 2010, la Cour suprême statuait que le Canada avait « porté atteinte aux droits, à la liberté et à la sécurité » d'Omar Khadr garantis par la Charte, mais n'ordonnait pas son rapatriement.

L'imminence du rapatriement d'Omar Khadr avait toutefois été évoquée au printemps dernier.

Par ailleurs, la semaine dernière, le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, a dit vouloir obtenir plus d'informations sur le profil psychiatrique d'Omar Khadr avant de demander son rapatriement au pays. Le ministre Toews a affirmé que c'est ce qui justifie la lenteur d'Ottawa à demander son transfert de la prison américaine de Guantanamo.

Sur le web

CBC News - MacKay's activist wife supports Khadr's return home

MacKay's activist wife calls for Ottawa to bring back Omar Khadr ...

MacKay's wife calls for Khadr's return to Canada - Need to know ...

Omar Khadr reçoit un appui de taille | Pierre-André Normandin ...

La femme de Peter MacKay plaide pour le rapatriement d'Omar Khadr

I'm not just Defence Minister Peter MacKay's wife: Nazanin Afshin-Jam slams ...

Afshin-Jam: No conflicts in this household

Omar Khadr: Harper Conservatives' Foot-Dragging 'Unprecedented' Says Diplomat