APPLE - Tout nouveau, tout chaud, Apple vient de mettre à disposition son nouveau système d'exploitation pour machines de bureau. Baptisé Mountain Lion, il s'inscrit dans la lignée de Leopard, Snow Leopard et Lion, sorti il y a un an jour pour jour.

Naturellement, cette sortie rapprochée sous-entend qu'il ne faut pas s'attendre à la révolution de l'univers Mac OS X. Il ressemble d'ailleurs comme deux gouttes d'eau à son prédécesseur. Pas de panique, donc, pour les utilisateurs familiers des Mac, mais ceux qui attendaient la révolution devront repasser.

iCloud: la tête dans le nuage
mountain lion test


Au premier rang des fonctionnalités mises en valeur par Mountain Lion figure iCloud. Le service de stockage en ligne s'associe à votre session dès l'installation, permettant de récupérer en quelques secondes vos contacts, notes, calendriers, préférences Safari, flux de photos et documents.

Il est également possible avec Mountain Lion d'enregistrer des documents en ligne à partir d'un iPad ou d'un iPhone, pour ensuite les retrouver tels quels sur le Mac et vice-versa. Vraiment très pratique et au cœur de ce qu'Apple a présenté l'année passée. Simple, bien pensé et désormais indispensable.

OS X = iOS ?


La synergie entre Mountain Lion et le iOS frappe l'utilisateur lors de ses premiers pas dans le nouvel environnement. Les réflexes adoptés sur le système mobile se retrouvent immédiatement sur le bureau. Un peu déroutant au début, mais l'habitude se prend vite.

Entre l'intégration de Twitter et Facebook (voir plus bas), l'arrivée des notifications (voir plus bas), l'AppStore ou le Launchpad (déjà présents sur Lion), la frontière est désormais très fine entre les deux systèmes.

Lire aussi: » Windows 8, le système qui va bouleverser votre PC

Twitter et Facebook omniprésents

Apple a pris le parti d'intégrer au maximum les deux réseaux sociaux dans son architecture. Vous aimez une de vos photos sur iPhoto ? Vous pouvez la tweeter ou la poster sur Facebook en un clic. Des boutons sont également prévus dans le navigateur Safari pour que le partage soit encore plus simple et rapide.

La grande qualité de cette intégration réside dans le fait que l'on n'a plus besoin de saisir ses identifiants à chaque ouverture d'une nouvelle application.

Les nouvelles applications
app mountain lion
  • MESSAGES
    La plus notable sera certainement Messages, qui existait déjà sur les supports mobiles. En gros, il remplace le SMS lorsqu'une connexion internet est accessible. C'est gratuit et ça fonctionne entre tous les terminaux compatibles et reliés au même compte Apple. Ainsi, un message initialement envoyé sur votre iPhone, pourra être lu sur iPad et répondu depuis votre Mac. Rassurez-vous, vous n'êtes pas obligés d'acheter tout cela, c'était juste à valeur d'exemple. Un seul mot, donc: synergie.
  • NOTIFICATIONS
    Encore une nouveauté pas vraiment nouvelle, issue de iOS. De cette façon, vous serez en permanence connecté avec vos interactions dans la partie droite de l'écran. Mails, agenda, Facebook, Twitter... Plus rien ne vous échappera.
  • DICTÉE
    C'est une version allégée de Siri, qui permet la saisie de textes en parlant dans le micro de l'ordinateur. On peut l'utiliser sur tous les logiciels de l'ordinateur, y compris ceux qui ne sont pas développés par Apple comme Microsoft Word. Le test s'est avéré concluant, la machine comprend bien le français. Un atout donc, pour les adeptes du poil dans la main ou des réflexions à haute voix.
  • GAME CENTER
    Déjà présent sur iOS (décidément), il permet désormais de partager ses expériences de jeux avec la plate-forme mobile. Si un jeu est disponible à la fois sur OS X et iOS, plusieurs joueurs peuvent s'affronter en même temps, chacun sur son écran. L'expérience est encore un peu balbutiante, notamment au niveau de la connexion, mais laisse augurer du meilleur.
  • POWER NAP
    On connaissait les ordinateurs allumés, éteints ou en veille, il faudra désormais compter sur un nouveau statut. Grossièrement, quand vous éteignez votre engin certaines applications continueront de fonctionner comme la relève des mails, modifications d'agenda etc... À noter que Power Nap ne fonctionne qu'avec les logiciels estampillés Apple, si tant est que l'on détienne un ordinateur bâti sur de la mémoire flash SDD.
  • VIDEO AIRPLAY
    Cela permet d'afficher l'écran de l'ordinateur sur un écran de télévision, par l'intermédiaire de l'Apple TV. Vous suivez toujours ? C'est très pratique car le Mac est enfin détaché de tout fil, ce qui est utile lors d'une présentation ou encore pour montrer ses photos de vacances. Attention toutefois, seuls les ordinateurs (fixes et portables) achetés l'an dernier seront compatibles.
Conclusion

Ce Mountain Lion est donc loin d'être un mauvais logiciel, puisqu'il perfectionne un système qui arrive désormais à maturité. Le parti pris d'utiliser les réussites d'iOS pourra en rebuter certains, mais les habitudes seront vite prises. Messages, Notifications ou l'intégration de Facebook et Twitter séduiront les utilisateurs les plus connectés. Le prix, loin de la politique habituelle d'Apple (15,99 euros), est pour une fois bon marché.

On reste toutefois sur sa faim car le système n'évolue pas en profondeur. La dernière mise à jour majeure d'OS X remonte à octobre 2007 et la version Leopard... Apple tente donc de rajouter des éléments petit à petit sans bouleverser l'utilisateur, au risque de ne pas envoyer les bons signaux en terme d'innovation.

La bataille qui s'amorcera à la fin de l'année avec Windows 8 s'annonce toutefois très riche. Microsoft compte totalement bouleverser son architecture en unifiant aussi ses plates-formes fixes et mobiles, comme Apple. Le début d'une nouvelle ère des systèmes de bureau ? Affaire à suivre...

Mountain Lion, 15,99 euros, disponible en téléchargement sur l'AppStore

LIRE AUSSI
» iPhone 5 : incompatible avec les anciens accessoires ?
» Le Free Center vaut-il l'Apple Store ?
» Lunettes Google: le futur à portée de l'oeil