NOUVELLES

Manifestation, tirs de sommation à Sidi Bouzid berceau de la révolte en Tunisie (AFP)

26/07/2012 08:48 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Des dizaines de manifestants ont attaqué jeudi le siège du gouvernorat (préfecture) à Sidi Bouzid, dans le centre-ouest de la Tunisie, et la police a procédé à des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes pour les disperser, a constaté un correspondant de l'AFP.

Des habitants protestant contre leur situation sociale se sont rassemblés et ont mis le feu à un pneu avant de le jeter à l'intérieur des locaux du gouvernorat.

Des agents de la sécurité ont riposté en procédant à des tirs de sommation et de grenades lacrymogènes pour disperser les protestataires.

"Voici de nouveau la police de Ben Ali", ont crié les manifestants en lançant des pierres en direction des forces de l'ordre.

Ils faisaient référence au président déchu Zine El Abidine Ben Ali, chassé en janvier 2011 par une révolte populaire entamée suite à l'immolation d'un vendeur ambulant, Mohamed Bouazizi, à Sidi Bouzid.

str-kl/bsh/sbh/sw

PLUS:afp