NOUVELLES

LNH:Les parties discutent des fonds de pension, des conditions de jeu et du camp

26/07/2012 06:13 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

TORONTO - Vingt-quatre heures après avoir énuméré les derniers détails de son offre initiale, c'était au tour de la ligue d'écouter jeudi.

L'Association des joueurs de la LNH (AJLNH) a présenté plusieurs revendications aux propriétaires, notamment en lien avec les fonds de pension des joueurs, le camp d'entraînement et les conditions de jeu.

Mathieu Schneider, le conseiller spécial au directeur exécutif de l'AJLNH Don Fehr, a déclaré que les deux parties avaient participé à une table ronde, mais qu'elles s'étaient aussi réunies en petits groupes.

«Aujourd'hui c'était une autre bonne journée, a commenté l'ex-défenseur de la LNH. Je crois que nous avons eu notre lot de bonnes discussions franches et c'était l'une de ces journées où les joueurs ont été très impliqués, ce qui est très important selon moi.»

L'ex-défenseur a ajouté que les avantages sociaux n'avaient pas été réévalués depuis 1990, et que parmi les points d'achoppement se trouvaient l'horaire, l'évaluation des joueurs et le nombre de matchs préparatoires au cours desquels les vétérans sont tenus de participer.

À propos de l'état des patinoires, le commissaire de la LNH Gary Bettman a déclaré que les deux parties voulaient «la meilleure glace possible».

Schneider a précisé que les joueurs étaient très intéressés par certains enjeux, et que cela permettait d'augmenter le nombre de membres du syndicat impliqués dans le processus par rapport aux dernières négociations contractuelles en 2005 — qui ont mené au lock-out et à l'annulation de la saison 2004-05.

«Il y a des gars très intéressés par les bénéfices aux retraités. Nous avons des gars qui sont très intéressés par les mesures disciplinaires supplémentaires... (et) l'essentiel des réalités économiques du sport, a commenté Schneider. En conséquence, je ne dirais pas qu'une seule chose en particulier intéresse tous les joueurs. Nous avons un large éventail de joueurs et un large éventail de champs d'intérêts.»

Les propriétaires ont déposé les derniers détails de leur offre initiale mercredi, une version améliorée de celle qui avait été déposée par la ligue le 13 juillet. Elle comprenait une baisse du partage des revenus pour les joueurs, des limites à la durée des contrats et une réduction de salaire de l'ordre de 22 pour cent.

La LNH et l'AJLNH reprendront les pourparlers lundi à New York. Les joueurs ont dit qu'ils attendaient des informations financières spécifiques des propriétaires avant de soumettre leur contre-proposition.

La convention collective actuelle arrive à échéance le 15 septembre. Même si les deux parties peuvent continuer de discuter au-delà de cette date, Bettman a tenu à rappeler que la LNH souhaitait qu'une nouvelle entente soit ratifiée d'ici là.

PLUS:pc