NOUVELLES

Les profits de l'Impériale ont diminué de 13 pour cent au deuxième trimestre

26/07/2012 02:38 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

CALGARY - L'Impériale (TSX:IMO) a annoncé jeudi avoir subi une baisse de 13 pour cent de ses profits au deuxième trimestre, expliquant celle-ci par la diminution des prix obtenus pour le pétrole brut et l'augmentation des activités d'entretien planifié.

La société pétrolière de Calgary a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net de 635 millions $, ou 75 cents par action, comparativement à celui de 726 millions $, ou 85 cents par action, réalisé lors de la même période il y a un an.

Les revenus de l'Impériale ont totalisé 7,5 milliards $, contre 7,8 milliards $ un an plus tôt.

La compagnie, dont la majeure partie appartient au géant américain de l'énergie ExxonMobil (NYSE:XOM), a indiqué que sa production brute en équivalent pétrole avait été en moyenne de 269 000 barils par jour, par rapport à 292 000 barils pour la période correspondante de l'exercice précédent.

La baisse de production a été principalement due à l'augmentation des activités d'entretien planifié à Syncrude et Cold Lake, ainsi qu'au désinvestissement d'actifs de gaz naturel complété en 2011, a précisé l'Impériale.

Les analystes consultés par Thomson Reuters avaient dit s'attendre, en moyenne, à des revenus de quelque 6,2 milliards $.

L'Impériale compte un projet d'exploitation des sables bitumineux à Cold Lake, en Alberta, et une participation de 25 pour cent dans Syncrude, le plus important projet de sables bitumineux au monde, en plus de gérer la chaîne de stations Esso ainsi que des raffineries en Alberta et en Ontario.

À la Bourse de Toronto, jeudi après-midi, les actions de l'Impériale valaient 42,38 $, en baisse de trois cents, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc