NOUVELLES

Le premier trimestre en bourse de Facebook s'est mieux déroulé que prévu

26/07/2012 05:23 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Facebook a fait état de revenus plus importants que prévu, jeudi, alors que l'entreprise de média social dévoilait ses premiers résultats depuis son entrée difficile en bourse il y a deux mois.

Les investisseurs n'ont toutefois pas été impressionnés, et après une brève poussée vers le haut, le titre de l'entreprise a chuté de près de neuf pour cent dans le cadre de transactions hors séance.

Facebook (Nasdaq:FB) a indiqué avoir enregistré une perte nette de 157 millions $ US, ou huit cents US par action, au cours de la période d'avril à juin, principalement en raison d'une rémunération à base d'actions subséquente à son premier appel public à l'épargne. Ce résultat se compare au bénéfice net de 240 millions $ US, ou 11 cents US par action, réalisé lors de la même période il y a un an.

Les revenus de la société se sont élevés à 1,18 milliard $ US, en hausse de 32 pour cent par rapport à ceux de 895 millions $ US rendus publics un an auparavant.

Après ajustement, Facebook a enregistré un bénéfice net de 295 millions $ US, ou 12 cents US par action, ce qui correspond aux attentes de Wall Street.

Les analystes s'attendaient également, en moyenne, à des revenus de 1,16 milliard $ US, selon FactSet.

Ces résultats ont été dévoilés deux mois après les ratés survenus au premier jour de l'entrée en bourse de Facebook, le 18 mai. La journée avait commencé lorsque des problèmes techniques sur le Nasdaq avaient reporté de quelque 30 minutes le début des transactions. Le choses ne se sont pas vraiment améliorées par le suite.

Malgré des mois de publicité tapageuse ayant laissé croire aux investisseurs que le titre s'envolerait, les actions n'ont clôturé que 23 cents au-dessus de leur cours initial de 38 $ US. Elles n'ont plus atteint ce niveau depuis.

Facebook avait cependant prévenu les investisseurs, avant son premier appel public à l'épargne, que leurs attentes étaient trop élevées.

Les actions de Facebook ont chuté jeudi de 2,38 $ US, ou 8,9 pour cent, à 24,47 $ US, lors de transactions hors séance.

PLUS:pc